Il était une fois les monospaces, les voitures familiales par excellence. Une mode qui s'est essoufflée au cours de la dernière décennie en raison de la présence croissante des SUV et des crossovers, mais qui revient aujourd'hui sur le devant de la scène.

Les monospaces reviennent sur le devant de la scène des constructeurs, notamment grâce aux marques chinoises qui, ces dernières années, se sont lancées dans la création de modèles de plus en plus originaux en termes de formes et de fonctionnalités. Parmi les dernières marques à dépoussiérer ce type de carrosserie, Renault semble prêt à redonner vie à l'Espace.

Retour aux sources

En fait, l'Espace existe bel et bien dans la gamme actuelle. Lancée en 2023, cette nouvelle génération est essentiellement une version à empattement long de l'Austral, dont elle a hérité de la forme, mais aussi des moteurs full hybrid. Dans l'hexagone, cependant, on pense à autre chose, en essayant de s'inspirer du passé.

Selon Olivier Brosse (responsable mondial de la plateforme Ampr Medium chez Renault), interrogé par Autocar, l'entreprise a commencé à travailler sur un modèle électrique inspiré de l'Espace original lancé en 1984.

Renault Espace I 1984

Renault Espace I 1984

"Techniquement, je pense que c'est possible, mais nous devrions évaluer si un tel monospace serait accepté par les clients européens", a déclaré Olivier Brosse, laissant entendre un atterrissage possible en Chine, où les monospaces électriques ont déjà obtenu d'excellents résultats sur le marché.

La concurrence (et pas seulement) de la Chine

Quoi qu'il en soit, un Espace électrique à sept places serait basé sur l'architecture Ampr Medium (anciennement connue sous le nom de CMF-EV), qui sous-tend les crossovers électriques Mégane et Scenic. Renault pourrait donc avoir la possibilité de construire un concurrent du Volkswagen ID.Buzz et du Volvo EM90, ainsi que des concurrents chinois tels que le Maxus Mifa 7, le Xpeng X9 et le Zeekr Mix, ainsi que le Li Mega.

Foto Renault Espace 2023

Renault Espace 2023

Selon le responsable de la plateforme Ampr Medium, cet hypothétique Espace pourrait avoir des roues arrière motrices et un look "nostalgique", un peu comme la marque l'a fait récemment pour les retours de la 5, de la 4 et de la Twingo. 

Il ne reste donc plus qu'à attendre les prochaines manœuvres de Renault.

Galerie: Renault Espace (2023)