De 973 227 véhicules vendus en 2018 à 643 000 unités en 2023, c'est toute une dégringolade pour Jeep qui a subi cinq années consécutives de déclin. L'abandon des modèles abordables Renegade et Cherokee n'a certainement pas aidé, mais le nouveau PDG Antonio Filosa a un plan. Les Wagoneer S et Recon seront bientôt des SUV électriques mais des versions à essence sont apparemment envisagées.

S'adressant à Automotive News, le patron de Jeep a admis que les deux futurs SUV électriques pourraient être rejoints par des dérivés à moteur conventionnel. Cela serait possible grâce à la plateforme STLA Large qui a déjà servi de base à la nouvelle Dodge Charger. Il s'agit d'une architecture centrée sur les véhicules électriques qui peut également accueillir des véhicules à moteur à combustion interne. Les Alfa Romeo Giulia et Stelvio de la prochaine génération bénéficieront également de ce matériel.

Jeep Recon (2024)

Le patron de Jeep a déclaré à Automotive News que si des opportunités se présentaient pour des versions à moteur à combustion interne, "nous devrions les saisir ou quelqu'un d'autre le fera". Puisque le marché des véhicules électriques semble se refroidir, vendre ces deux modèles avec des moteurs à essence à un prix vraisemblablement plus bas semble être une évidence. C'est d'autant plus logique que le nouvel objectif de l'entreprise est d'atteindre un million de ventes annuelles aux États-Unis.

Même avec des dérivés à essence du Wagoneer S et du Recon, atteindre le million semble être un objectif trop ambitieux à ce stade. Des véhicules moins chers pour remplacer indirectement le Renegade et le Cherokee permettraient d'augmenter le volume. La Jeep Avenger européenne pourrait être une solution aux États-Unis, mais elle n'a pas été mentionnée lors de l'interview.

En attendant, le Wagoneer S de 600 chevaux devrait être commercialisé au troisième trimestre de l'année pour une courte période. Avec un 0 à 100 km/h en moins de trois secondes et demie, ce sera le véhicule le plus rapide de Jeep. Il dispose d'une autonomie d'environ 645 km et d'une transmission intégrale à deux moteurs. Le patron de la firme estime que ce grand SUV électrique peut attirer les acheteurs de Tesla qui "veulent quelque chose de plus sophistiqué".

Le Recon, plus petit, arrivera d'ici la fin de l'année et sera commercialisé pour la première fois en 2025. Outre la plateforme STLA Large, les spécifications techniques n'ont pas été divulguées, mais il devrait être plus petit que le Wagoneer S. Antonio Filosa prévoit que les clients de Wrangler intéressés par les tout-terrains électrifiés voudront le Recon.