L'Alfa Romeo Milano est la "prochaine grande nouveauté" du Biscione. Il sera le premier modèle 100% électrique et le premier petit SUV du constructeur italien. Il s'agit d'un nouveau départ pour l'entreprise, qui se lance désormais à corps perdu dans le monde de l'énergie électrique, laissant derrière elle les moteurs thermiques.

Ce sera la seule nouveauté d'Alfa Romeo pour 2024, dont les plans prévoient le lancement d'un nouveau modèle par an à partir de maintenant et jusqu'en 2027.

Quelle sera la prochaine étape ? Nous connaissions déjà la réponse, mais elle est désormais écrite noir sur blanc grâce aux propos de Jean-Philippe Imparato, PDG d'Alfa Romeo, rapportés par Automotive News Europe. En 2025 et 2026, les nouveaux Stelvio et Giulia arriveront, prêts à révolutionner le style et la mécanique.

Made in Italy

Après le Milano, ce sera au tour du renouvellement du haut de la liste, avec des SUV et des berlines prêts à céder la place aux nouvelles générations. Ils ne devraient pas changer de nom, mais le point important est autre : ils seront 100% électriques, basés sur la plateforme Stellantis STLA Medium (la même que le nouveau Peugeot 3008) et seront produits dans l'usine de Cassino, siège des générations actuelles et du Maserati Grecale.

Le PDG d'Alfa Romeo n'a pas précisé quel modèle arrivera en premier mais, compte tenu du marché et de l'appétit des automobilistes pour les SUV, nous parions sur la Stelvio. Le style changera mais les proportions devraient rester pratiquement inchangées, comme nous l'avions anticipé dans notre rendu exclusif.

Alfa Romeo Stelvio (2026), le rendu de Motor1.com

Nouveau Alfa Romeo Stelvio, le rendu de l'avant

Alfa Romeo Stelvio (2026), le rendu de Motor1.com

Nouveau Alfa Romeo Stelvio, le rendu de l'arrière

En 2026, ce sera au tour de la nouvelle Giulia, qui sera la protagoniste d'un changement de style marqué. Toujours selon notre rendu, la berline du Biscione sera transformée en un crossover aux lignes de coupé. Une configuration surélevée donc, mais pas au niveau du Stelvio, avec une carrosserie qui pourrait s'inspirer de la Citroën C5 X

En tout cas, si ils devaient refléter ce que nous anticipons, ces modèles représenteraient une rupture nette avec le présent. Il en va de même pour la mécanique. Selon les rumeurs, la puissance minimale devrait être de 350 ch, les versions Quadrifoglio pouvant atteindre 1 000 ch

Alfa Romeo Giulia (2025), le rendu de Motor1.com

Nouvelle Alfa Romeo Giulia, le rendu de l'avant

Alfa Romeo Giulia (2025), le rendu de Motor1.com

Nouvelle Alfa Romeo Giulia, le rendu de l'arrière

En attendant le vaisseau amiral

Lors de son discours, le numéro un d'Alfa Romeo a également fait allusion au modèle qui arrivera en 2027, l'année où l'entreprise abandonnera définitivement les moteurs à combustion interne et proposera une gamme exclusivement électrique. Il s'agira d'un grand SUV (il devrait mesurer environ 5 mètres de long) au style encore plus personnel et original que les nouveaux Giulia et Stelvio. "Nous travaillons sur son design depuis plus de deux ans et nous y sommes presque", a déclaré Jean-Philippe Imparato, "vous serez impressionnés, croyez-moi".

Reste à savoir ce qu'il adviendra du Tonale. Si dans quatre ans, le Biscione abandonnera les moteurs à essence et diesel pour devenir une marque exclusivement électrique, le SUV compact disparaîtra-t-il sans laisser d'héritier direct ? Est-il possible qu'Alfa Romeo décide de laisser de côté l'un des segments les plus populaires du marché ? Des questions pour l'instant sans réponse.