Dans moins d'un an, la nouvelle vie de Jaguar va débuter, marquée par la présentation de la première GT électrique de la marque. Ce modèle est appelé à donner un nouvel élan au constructeur britannique après une période marquée par de rares innovations.

Aucune information particulière n'a été dévoilée, ni aucun détail technique ou autre. La grande nouvelle aujourd'hui, ce sont les propos d'Adrian Mardell, CEO de Jaguar, annonçant la présentation aux États-Unis du concept qui anticipera la première Jaguar électrique. Cependant, nous ne savons toujours pas où ni quand exactement.

Jaguar C-X75 homologuée pour la route par Callum

Du premium au luxe

Nous savons cependant que la version de production rehaussera l'image de Jaguar, qui ne sera plus en concurrence avec les voitures allemandes haut de gamme Audi, BMW et Mercedes, mais se placera dans le même segment que Bentley. Le luxe comme objectif, porté par un groupe motopropulseur 100 % électrique dans des formes proches de celles d'une GT.

Une grande routière à batterie qui, compte tenu de la clientèle visée, pourrait faire ses débuts en août au concours d'élégance de Pebble Beach ou, si elle préfère se montrer à un public encore plus large, au salon de Los Angeles.

Exubérante

C'est l'adjectif choisi par Mardell pour décrire le design de la nouvelle GT de Jaguar, basée sur une plate-forme dédiée et non plus partagée avec Land Rover. Une voiture spéciale pour une marque "réinventée" (pour citer encore une fois Mardell), inspirée par quelques modèles iconiques du passé - Jaguar E-Type in primis - mais "ne ressemblant à rien". Elle sera entièrement nouvelle, de la mécanique aux lignes, avec un style "époustouflant".

L'autonomie devrait être d'environ 700 km (calculée selon le cycle WLTP) avec différents groupes motopropulseurs et différents niveaux de puissance.