Les années 1980 connaissent une seconde jeunesse avec la renaissance de Tom Walkinshaw Racing (TWR) et sa première voiture, une Jaguar XJS fortement modifiée appelée "Supercat". La voiture a été dévoilée mardi et semble métamorphosée. Il y a du muscle sous le capot pour accompagner le look, grâce à un moteur V12 suralimenté qui développe plus de 600 chevaux.

TWR adopte une approche mesurée avec les débuts de cette Supercat, puisque nous n'avons accès qu'au design extérieur. La carrosserie est composée, en grande partie, de fibre de carbone, un processus de développement, selon TWR, qui a pris "des dizaines de milliers d'heures". Un aileron arrière très rétro domine un diffuseur massif et les roues sont impressionnantes. Le nouveau capot arbore de grandes ouvertures tandis que les sorties d'échappement latérales apparaissent juste devant ces fameuses roues de style rétro.

TWR Supercat

Certains détails, comme la largeur du véhicule ou le poids, ne sont pas encore connus bien que la société promette des améliorations substantielles en termes de masse et d'aérodynamisme par rapport à la XJS d'origine.

Une inspiration du passé

Le design de la Supercat est un hommage aux XJR-9, XJR-15 et XJ220, ce qui ne devrait pas surprendre compte tenu de l'histoire de l'ancienne TWR avec ces voitures dans les années 1980 et 1990. Le célèbre collectionneur de voitures et créateur de mode britannique Magnus Walker a été consultant sur le design, ajoutant sa touche aux côtés du designer principal Khyzyl Saleem pour donner vie à ce bolide. Voici ce que ce dernier a déclaré à son sujet :

"Ce projet est une opportunité incroyable d'interpréter l'héritage gagnant de TWR dans notre monde moderne. À bien des égards, ma carrière dans les domaines numérique et physique a mené à ce moment. En fusionnant les exigences de la forme Super-GT et les fonctionnalités de course, nous avons créé une identité unique et immédiatement reconnaissable à sa silhouette".

Enfin un moteur avec un grand "M"

Le moteur V12 est également reconnaissable sur l’ancienne XJS. On ne sait pas si TWR utilise une version modifiée de l'original, à savoir un 5,3 litres à douze cylindres, ou quelque chose de plus récent. Mais un compresseur fait partie de la formule et ce dernier est relié à une transmission manuelle à six vitesses, remplaçant la transmission automatique qui était de série sur tous les modèles V12, à l'exception des toutes premières versions des années 1970.

TWR Supercat
TWR Supercat

Pour voir le levier de vitesses et l'intérieur de la Supercat, il faudra encore s'armer de patience. Plus d’informations sont promises avant la mise en vente de la voiture, plus tard cette année, y compris une révélation complète de l’intérieur.

TWR ne prévoit que 88 Supercats pour la production, une ode à la victoire de la XJR-9 au Mans en 1988. Et avec un prix de départ d'environ 225 000 £ (soit environ 263 512 € aux taux de change actuels), ils ne seront pas bon marché. Mais ils seront disponibles pour les acheteurs au Royaume-Uni et sur les principaux marchés internationaux.