Le centre technologique McLaren, l'un des symboles de l'ingénierie et de l'innovation britannique, a fêté son 20e anniversaire en début de semaine. Inauguré officiellement par la reine Élisabeth II en 2004, le centre témoigne d'une conception de pointe et d'une avancée technologique, en abritant les sièges de McLaren et de McLaren Racing.

Le centre a été conçu et réalisé par le célèbre architecte britannique Lord Norman Foster. Ce dernier a conçu le bâtiment principal en accordant une attention méticuleuse aux détails, en veillant à ce que sa structure semi-circulaire aux parois de verre ne nécessite pas la découpe d'une seule pièce pour s'adapter à ses dimensions précises. Cette philosophie de conception s'est étendue au centre de production McLaren, ajouté au complexe en 2011, qui produit toutes les supercars haute performance de McLaren. Même l'équipement d'essai de cette installation a été conçu pour s'intégrer de manière harmonieuse.

Galerie: Centre technologique McLaren

Occupant un vaste site de 500 000 mètres carrés à Woking, dans le Surrey, le Centre technologique McLaren a été conçu en s'inspirant des triangles de suspension d'une Formule 1. L'ossature principale du bâtiment est suffisamment grande pour accueillir neuf Boeing 747 nez à nez. Le bâtiment est bordé d'un mur de terre battue d'un mètre d'épaisseur et d'une profondeur de 27 mètres. L'excavation de ce mur a nécessité une pelle rétrocaveuse, l'une des trois seules au monde, transportée depuis l'Amérique en pièces détachées qui ont rempli neuf camions articulés et dont l'assemblage a pris une semaine.

Au-delà de ses merveilles architecturales et techniques, le centre technologique McLaren est situé dans le parc McLaren. Le bâtiment et le lac forment un cercle parfait et, par une journée ensoleillée de juillet ou d'août, les visiteurs qui se promènent sur le sentier délimitant le parc McLaren peuvent rencontrer environ 350 papillons, avec plus de 25 espèces différentes observées chaque année.

Les travaux du MTC, connu à l'origine sous le nom de Paragon Technology Centre, ont commencé en 1998 et ont mobilisé environ 4 000 ouvriers. Le Financial Times l'a décrit comme "le plus grand projet de construction financé par le secteur privé en Europe". En février 2000, DaimlerChrysler a acquis une part de 40 % dans le groupe McLaren, annonçant que la Mercedes-Benz SLR McLaren serait fabriquée sur le nouveau site. Ce partenariat souligne l'importance du site dans l'industrie automobile.

McLaren Technology Centre

Ron Dennis, alors directeur de McLaren, a exprimé sa vision du projet en 2000 : "Mettez un homme dans une pièce sombre, il a chaud, ça sent mauvais, par rapport à un homme dans une pièce fraîche, bien éclairée, qui sent bon... Lorsque vous soumettez une décision à ces deux personnes, qui sera le mieux à même de faire preuve de discernement et de prendre une bonne décision ?"

Cette philosophie visant à favoriser un environnement de travail optimal faisait partie intégrante de la conception et de l'éthique opérationnelle du centre. Les employés de McLaren ont commencé à emménager dans ce centre ultramoderne en mai 2003. Selon BBC News, le coût du projet s'élevait à environ 300 millions de livres sterling, bien que McLaren n'ait jamais divulgué le chiffre exact.