1974 est une année particulière pour la Suède : ABBA remporte le Concours Eurovision et Volvo lance la nouvelle série 240. Personne ne se doute alors que ces deux modèles deviendront des succès durables. Le constructeur suédois présente alors pour la première fois trois versions dans l'année de lancement d'une nouvelle série de modèles : la berline deux portes Volvo 242, la berline quatre portes Volvo 244 et le break cinq portes Volvo 245.

La sécurité avant le design

Ces modèles sont une évolution logique de la série Volvo 140. La nouvelle ligne de design s'inspire de l'étude VESC de Volvo. De ce concept-car de sécurité datant de 1972, la 240 reprend l'avant proéminent ainsi que les grands pare-chocs massifs. Selon la version, la nouvelle Volvo mesure entre 4,785 et 4,898 mètres de long, l'empattement est de 2,640 mètres.

La série de chiffres dans la désignation du type Volvo 242 signifie quatre cylindres et deux portes, cette version de carrosserie est construite de 1974 à 1984. La berline à quatre portes est proposée sous le nom de Volvo 244 (quatre cylindres, quatre portes) de 1974 à 1993 et la version break Volvo 245 (quatre cylindres, cinq portes) également de 1974 à 1993.

Une berline à quatre portes avec un prestigieux moteur à six cylindres est commercialisée de 1974 à 1982 sous le nom de Volvo 264 (six cylindres, quatre portes). Sur certains marchés, une berline deux portes avec six cylindres est également disponible de 1975 à 1977, sous le nom de 262 (six cylindres, deux portes). Le break à six cylindres est proposé de 1975 à 1985 sous le nom de Volvo 265 (six cylindres, cinq portes).

Volvo 240 (1974-1993)

Volvo 245 DL

Volvo 240 (1974-1993)

Volvo 244 GL

Pour l'année modèle 1983, différents types reçoivent de nouveaux noms : Les modèles à quatre cylindres s'appellent désormais Volvo 240 et la 265, Volvo 260. De 1977 à 1981, la Volvo 262C, un coupé six cylindres à deux portes aux formes originales, renforce la réputation de Volvo en tant que marque haut de gamme.

Volvo renforce sa position de leader comme l'un des constructeurs les plus innovants en matière de sécurité en introduisant une colonne de direction avec plusieurs points de rupture et en installant le réservoir à un endroit protégé devant l'essieu arrière. En effet, lors de sa première, la Volvo 240 est considérée comme le véhicule le plus sûr au monde avec la meilleure protection des passagers. En 1976, la série Volvo 240 est même choisie comme véhicule de référence pour les recherches sur la sécurité de l'agence américaine de sécurité routière NHTSA. Une distinction qui sera encore renouvelée en 1991.

Volvo 240 (1974-1993)

Volvo 244, 264 et 265

Les nouveautés des modèles de la série 240 sont le châssis avec jambes de force McPherson et les moteurs à quatre cylindres avec arbre à cames en tête. Le fameux quatre cylindres B20 reste dans un premier temps proposé en parallèle pour les versions d'entrée de gamme.

Sur le marché nordique en particulier, les berlines à deux portes sont toujours aussi convoitées et ce n'est donc qu'une conséquence logique pour Volvo d'intégrer la Volvo 242 dans son programme de vente. Alors que la quatre portes et le break battent tous les records de production et continuent d'être construits jusqu'en 1993, la production de la Volvo 242 s'arrête dès 1984, comme prévu à l'origine pour tous les modèles de la série.

Succès dans le sport automobile

Pendant ses dix années de construction, Volvo propose la 242 avec de nombreuses variantes de moteurs et de boîtes de vitesses. Les variantes sportives Volvo 242 GT de la fin des années 1970 et la Volvo 240 Turbo, qui n'est proposée qu'en Amérique du Nord, font particulièrement battre le cœur. Seule la version sport automobile de la Volvo 242 développe plus de puissance, avec 243 kW (330 ch) et une vitesse maximale de 260 km/h. C'est sur cette voiture que les pilotes Thomas Lindström et Gianfranco Brancatelli remportent le championnat européen des voitures de tourisme en 1985.

Volvo 240 (1974-1993)

Thomas Lindström et Gianfranco Brancatelli 1985

Pendant une courte période, la Volvo 244/264 pouvait également être commandée avec un moteur V6 à essence. Mais c'est un autre six cylindres qui devint extrêmement populaire : le premier diesel au monde à six cylindres pour une utilisation dans les voitures particulières. À partir de 1979, les modèles Volvo 240 furent donc les premières voitures particulières Volvo à moteur diesel. Le moteur à allumage automatique, appelé en interne D24, a été développé en collaboration avec Volkswagen. Sur certains marchés, un diesel cinq cylindres était proposé à la place.

Dans un premier temps, Volvo estime que la famille Volvo 240 sera produite jusqu'au début des années 1980. Mais la série dépasse toutes les attentes et se transforme en légende dès les presque 20 ans de production. Deux liftings majeurs en 1981 et 1986 suffisent à lui assurer une jeunesse éternelle. Au total, les Suédois produisent plus de 2,8 millions d'unités de la série 240/260 entre 1974 et 1993. La version de carrosserie la plus vendue est la berline à quatre portes Volvo 244/240 avec près de 1,5 million d'unités.