La marque américaine de moto Harley-Davidson vient de se faire attraper par l'EPA (Environmental Protection Agency) et le DOJ (Department of Justice) concernant une affaire vieille de dix ans. Le fabriquant de moto a vendu des accessoires entre 2006 et 2008 qui auraient forcé les machines à ne pas respecter les normes d’émissions qui figurent sur sa fiche d’homologation. Le Super Tuner est un boîtier de reprogrammation des réglages d'allumage et d'injection de la moto qui permet d’optimiser les performances de l'engin. 

Voir: Une moto Lotus C-01 vendue aux enchères

Mais attention, il ne faut pas rigoler avec les agences étant en charge des normes d'émissions polluantes sur le territoire américain. Le groupe Volkswagen, dont le montant total de l’amende n’est pas encore connu, essaye de se sortir la tête haute du scandale du DieselGate. 

Harley-Davidson va devoir verser la coquette somme de 15M de dollars pour les 340 000 boîtiers vendus ainsi que les 12’000 motos vendues pré-équipées. 

Ce montant a été convenu suite à une négociation entre le constructeur et les autorités américaines. Cet accord permet donc à la marque de ne pas subir un procès qui pourrait être bien pire concernant le montant à payer. 

Abonnez-vous à la newsletter

Harley-Davidson FLH Duo-Glide