Le géant américain des médias Liberty Media a révélé la première étape de son rachat de la Formule 1, qui coûtera au total huit milliards de dollars. Liberty Media va acquérir 18,7% de la F1 à court terme. La première étape sera un accord portant sur 1,1 milliards de dollars, Chase Carey - le vice-président de 21st Century Fox -, devenant le nouveau président de la F1.

"Je suis ravi de prendre le rôle de président de la Formule 1 et d'avoir l'occasion de travailler aux côtés de Bernie Ecclestone, CVC, et l'équipe Liberty Media", a déclaré Carey.

"J'admire beaucoup la Formule 1, un divertissement sportif mondial unique attirant des centaines de millions de fans chaque saison partout dans le monde. Je vois dans cet accord une belle opportunité d'aider la Formule 1 à se développer et prospérer pour le bénéfice du sport, des fans, des équipes et des investisseurs".

Lire : Felipe Massa annonce sa retraite à l'issue de la saison

Il succède à Peter Brabeck-Letmathe, qui demeurera au conseil d'administration de la Formule 1 en tant que directeur non-exécutif. Bernie Ecclestone, le détenteur du sport des droits commerciaux de la discipline, conservera son poste .

"Je souhaite la bienvenue à Liberty Media et Chase Carey à la Formule 1", a déclaré ce dernier, "et je me réjouis de travailler avec eux."

Liberty va investir 4,4 milliards de dollars au total, et prendra également en charge la dette de 4,1 milliards de dollars de la F1. La transaction, qui devrait être finalisée au cours du premier trimestre de 2017, totalisera une valeur d'entreprise prévue de 8 milliards de dollars. Liberty Global est la propriété de John Malone, à la tête d'un vaste portefeuilles d'affaires, comme le satellite radio Sirius XM, ou l'équipe de Baseball des Atlanta Braves.

Source: Motorsport.com

Liberty Media achète la F1 pour 8 milliards de dollars