Manche américaine du championnat WEC ce week-end, le circuit des Amériques à Austin, Texas, remporte les suffrages chez bon nombre de pilotes du plateau.

Après avoir accueilli la Formule 1 pour la première fois en 2012, pour une course qui marquait le retour de la discipline reine aux Etats-Unis, le Circuit des Amériques – également appelé COTA pour Circuit Of The Americas -, a ouvert ses portes au WEC dès l'année suivante.

Et les avis se sont montrés quasiment tous positifs, que ce soit du côté des pilotes de F1, ou des pilotes d'endurance. Mark Webber, pilote Porsche en WEC, a eu l'opportunité d'arpenter le tracé texan tant au volant de sa Red Bull F1 que de la Porsche 919 Hybrid?

"C'est toujours bon de venir rouler aux Etats-Unis", explique le pilote australien. "Mes premières expériences à Austin étaient au volant de Formule 1, qui sont un peu plus agiles, en particulier dans le premier secteur."

Pour Webber, la piste d'Austin est "une piste très exigeante, et convient bien aux prototypes".

Lui aussi protagoniste du Grand Prix de F1 à Austin en 2012 (sur une Sauber), Kamui Kobayashi redécouvrira les lieux ce week-end, cette fois au volant de la Toyota TS050. "Je suis impatient de découvrir la piste dans un prototype. De mon expérience en F1, je sais que le circuit est fun.", se réjouit le Japonais.

Voir : WEC - L'équipe Ford en mode reconquête à Austin

De son côté, le pilote Porsche Timo Bernhard a eu l'occasion de courir à COTA lors des deux dernières saisons. Le pilote allemand garde forcément un bon souvenir de la course 2015, à l'issue de laquelle il s'était imposé avec ses équipiers Mark Webber et Brendon Hartley. "Austin est pour moi la plus belle piste de tous les nouveaux circuits", estime-t-il. "C'est un mélange de plusieurs styles." 

Le premier secteur est, selon lui, très intéressant, "avec la forte montée dans la première ligne, puis le virage à gauche en aveugle. Suivent quelques esses où, si vous faites une erreurs, vous le payez un petit moment. Les virages sont en quelque sortes liés."

Surtout, l'Allemand apprécie l'ambiance qui y règne, "je pense que la culture du sport automobile est grande aux États-Unis. Je suis toujours impatient de revenir courir là-bas. " 

Apprécié aussi en GTE

Il n'y a pas qu'au volant d'un prototype LMP que le circuit d'Austin procure des sensations. Les concurrents de la catégorie GTE apprécie également le challenge que propose le tracé américain, à l'instar de Pierre Ragues, qui pilotera la Corvette du Larbre Compétition ce week-end.

"Ce circuit est un vrai bon souvenir pour moi", confie le pilote tricolore. J'y ai pris beaucoup de plaisir l'an passé en y venant pour la première fois. C'est une piste exigeante et très technique donc la préparation sera très importante."

Source: Motorsport.com

WEC - Le circuit d'Austin fait l'unanimité chez les pilotes