Scout un jour...

C'est un voyage qui débute à Edimbourg, capitale écossaise, qui mêle à la fois modernité et traditionalisme. C'est sous un temps typiquement british que nous allons débuter notre périple à travers l'Écosse, un périple que nous allons réaliser, en partie, à bord de la nouvelle Škoda Octavia Scout. La voiture parfaite pour s'affranchir des probables nombreux obstacles qui nous attendent une fois au sein des Highlands, une région montagneuse située au nord-ouest de l'Écosse, d'Arran jusqu'à Stonehaven.

Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse

Nous n'allons pas traverser l'Écosse uniquement à travers notre Škoda Octavia Scout, non, celle-ci va nous retrouver à différents lieux stratégiques où nous mènera un train absolument mythique : le Royal Scotsman. Un train de luxe qui traverse les Highlands pendant une durée de trois jours. L'objectif est simple : s'arrêter au sein de différentes gares à bord du train, récupérer notre auto, parcourir les plus beaux endroits du pays à son bord, pour ensuite rejoindre une autre gare où le Royal Scotsman nous servira d'ôte pour nos nuits.

C'est au milieu des 482'000 Edimbourgeois et Edimbourgeoise que notre périple débute, au sein de la gare de Waverley, où le Royal Scostman nous attend, prêt à partir pour Perth, notre premier lieu de rencontre avec la voiture. C'est dans une ambiance typiquement Écossaise que nous pénétrons dans un train d'un autre temps, où le passé semble avoir pris le pas sur le présent. Un luxe d'antan préservé, qui a su traverser les âges, et qui va nous emmener durant trois jours à travers l'Écosse. Après différentes étapes, dont Perth, Boat of Garten, Carrbridge, et Inverness, nous prenons la route à bord de notre Škoda Octavia Scout pour un parcours au sein des Highlands.

L'Octavia Scout reçoit donc le dernier restylage de la marque avec, en prime, les dernières technologies disponibles. Ce restylage se caractérise essentiellement par l'arrivée de nouvelles optiques à l'avant, scindées en deux parties cette fois-ci, d'une calandre plus large et d'éléments légèrement remodelés comme les boucliers par exemple.

Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse

Version Scout oblige, l'Octavia se décline seulement sous une carrosserie break. Pour s'affranchir des nombreux obstacles que nous offrent les Highlands, la garde au sol de la voiture est surélevée de 30 millimètres par rapport à une Octavia Combi classique. Les angles d'attaque et de fuite sont également revues à la hausse avec 16,6° à l'avant et 14,5° à l'arrière. Des sabots de protection et des protections latérales en plastiques viennent cercler la voiture afin de protéger la carrosserie des différentes affres de la nature. Škoda va même encore plus loin en intégrant un Pack Rough-Road à son châssis. Il s'agit ni plus ni moins d'un écran en plastique permettant de protéger les soubassements, les conduites de carburant et de frein.

À l'intérieur tout est propice pour notre utilisation, mais aussi pour celle des amateurs d'aventures. Le généreux coffre de 610 litres, pouvant atteindre les 1740 litres une fois la banquette rabattue, est idéal pour y loger tout son équipement et surtout pour y loger un vélo.

Essai Škoda Octavia Scout restylée 2017
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse

Avec sa hauteur de caisse surélevée de 30 millimètres, notre Škoda Octavia Scout se trouve plutôt à son aise dans l'environnement quand lequel nous lui demandons d'évoluer. Équipée qui plus est d'un moteur 2,0 litres TDI de 184 chevaux et de 380 Nm de couple, les relances et les accélérations sont plutôt convaincantes pour une voiture de 1559 kilos. Preuve en est, le 0 à 100 km/h est abattu en seulement 7,2 secondes. Mais nous ne sommes pas en Écosse pour tester les capacités dynamiques de l'Ocatvia Scout, mais bien pour se rendre compte de ses aptitudes et de sa polyvalence. Avec sa transmission intégrale et son système Haldex permettant de distribuer intelligemment le couple sur les roues afin d'éviter toute perte de motricité, notre break se débrouille plutôt bien dans ce que nous lui demandons de faire.

Lire aussi :

L'opération est transparente pour le conducteur qui n'aura pas à se soucier de la gestion de la transmission : en conditions normales, la voiture se comporte comme une traction. Lorsque cela devient nécessaire, le couple est réparti intelligemment sur chacune des roues en fonction des conditions d'adhérence, avec jusqu'à 90% du couple pouvant être transmis sur les roues arrière. Un bouton situé près du levier de vitesses permettra de choisir entre plusieurs modes selon les situations : le mode "Normal" sera utilisé en conduite polyvalente, le mode "Sport" offre plus de dynamisme et une meilleure réponse à l'accélérateur, tandis que le mode "Offroad" sera plus adapté pour se sortir des situations délicates où lorsque l'on manque d'adhérence. Situation parfois vécue lors de notre road trip, soit dit en passant...

Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse
Road Trip Skoda Octavia Scout Ecosse

Notre voyage continue entre les routes du parc national de Cairngorms en passant par Carrbridge, Inverness et Keith, là où nous visiterons la distillerie Strathisla où sont notamment fabriqués les Whisky Chivas. Nous sauterons bien évidemment les dégustations, nous avons encore de la route pour nous emmener jusqu'au Royal Scostman qui nous attend à la gare de Dundee. Dundee que nous quitterons le lendemain pour un retour à la gare d'Edimbourg après un périple majestueux à travers les campagnes Ecossaises à bord de l'un des trains les plus mythiques d'Europe.

Photos : Yann Lethuillier / Motor1.com

Road Trip - La Škoda Octavia Scout en Ecosse