Voici la cinquième génération du SUV le plus vendu dans le monde !

Sans refaire l’article du succès des SUV ces dernières années, il en est forcément un qui clame haut et fort sa place de numéro 1 : c’est le Honda CR-V. Il est vrai qu’il était là bien avant que le segment n’explose, dès 1995. Et de génération en génération son succès a été grandissant, jusqu’à devenir, aujourd’hui, le SUV le plus vendu dans le monde. 9,7 millions de CR-V ont été vendus depuis ses débuts. Et c’est surtout outre-Atlantique que le SUV nippon cartonne.

Mais qui dit créneau ultra-concurrentiel implique qu’il faut en permanence se remettre à niveau. Et alors que la génération actuelle commençait à dater, 2012,  voici que le nouveau Honda CR-V, cinquième du nom, débarque chez nous, un an après avoir fait ses débuts aux USA. L’objectif affiché : se refaire une place dans le coeur des Européens.

Lire aussi :

Honda CR-V 2018 Test_04

Nouveau look pour une nouvelle vie

Pour attirer l’oeil, cette nouvelle génération d’Honda CR-V peut compter sur son nouveau look. Plus moderne évidemment. Dans l’air du temps avec ses chromes çà et là, et une personnalité plus baroudeur que sur la génération précédente.Ses épaules et ses hanches sont également plus marquées ce qui ajoute un certain dynamisme dans le dessin, tout comme le fait que les piliers A (montants de pare-brise) soient reculés. Quelques éléments distinctifs du modèle sont conservés : ses optiques avant en amande qui remontent le long du capot, les feux arrière verticaux et encore la surface vitrée latérale se terminant par une custode pointée vers l’arrière. C’est une question de goût, mais ce nouveau CR-V est plutôt réussi physiquement.

Côté dimensions, ce nouveau CR-V conserve au millimètre près sa longueur d’avant, à 4,60 mètres. En revanche, sa nouvelle plateforme lui permet d’augmenter son empattement de 40 mm, ce qui profite à l’espace intérieur et à l’assise visuelle de l’auto.

Honda CR-V 2018 Test_05

Cinq à sept

À l’intérieur aussi le CR-V de cinquième génération fait sa révolution. À commencer par le fait qu’il soit désormais proposé en version 5 et 7 places ! Il s’agit d’une option, mais le véhicule reste le même, la version 7 places n’est pas plus longue que la 5 place. La banquette fixe de la version 5 places devient coulissante avec l’option 7 places. Les dossiers arrière restent inclinables. On est bien sur la banquette arrière, rabattage 2/3 - 1/3 de ce CR-V. En revanche, quand il s’agit d’accéder aux deux sièges individuels de la troisième rangée, c’est moins simple. Il faut faire coulisser vers l’avant, tirer deux languette pour replier deux fois la banquette, passer dans le coffre pour déplier les deux sièges… On a vu plus moderne et plus pratique chez les concurrents ! En revanche, très bon point pour les portières arrière qui s’ouvrent presque à angle droit et facilitent la montée et la descente.

Honda CR-V 2018 Test_20
Honda CR-V 2018 Test_19

Puisque l’on parle praticité, sachez que le hayon du CR-V a désormais une fonction main libre, en passant le pied sous le pare choc. Le coffre est lui légèrement en deçà de certains concurrents, notamment le Peugeot 5008 : de 561 à 1756 litres contre 702 à 1790 l sur le Français. Le 5008 est aussi un peu plus grand, il faut le préciser. La configuration 7 places quant à elle fait perdre près de 90 litres. En revanche, quand tout est replié, le nouveau CR-V offre un espace de chargement on ne peut plus plat.

Dernier petit mot sur l’habitacle pour préciser que de manière générale, l’impression générale est bonne. C’est bien fini, il n’y a pas de fioritures, des rangements un peu partout, avec notamment un espace important et modulable sous l’accoudoir central… À peine regrette-t-on que les intégrations de bois fassent un peu trop plastique… L’intégration de l’écran central de 7 pouces est bien faite, même si le système d’infodivertissement Honda, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, n’est toujours pas des plus intuitifs.

Honda CR-V 2018 Test_08

Un SUV typé confort

En attendant la motorisation hybride début 2019, et qui sera sans doute la plus vendue chez nous, Honda nous propose un bloc essence VTEC Turbo 1,5 litre, proposé au choix couplé à la boîte automatique à variation continue CVT 7 rapports ou une boîte manuelle 6 rapports, développant respectivement 193 ch (243 Nm) et 173 ch (220 ch). Et seule la version manuelle, exclusivement en 5 places, est proposée avec deux roues motrices, le reste est en transmission intégrale.

Les premiers tours de roues confirment le travail d’Honda sur l’insonorisation du véhicule. Le moteur, très souple à bas régime, se montre également discret, tandis que les suspensions multibras filtrent parfaitement les irrégularités de la route. Ça se ressent immédiatement, ce CR-V est typé confort, beaucoup plus que dynamisme. Une douceur qui caractérise également la boîte CVT, du moins avant que le rythme ne se fasse un peu plus important. Si l'insonorisation reste bonne, on entend quand même le moteur s'emballer, bruit inhérent à ces boîtes à variation continue. Les relances sont également un peu difficiles et de manière générale, que ce soit la boîte manuelle ou la boîte automatique, le CR-V ne semble pas faire la puissance qu'il annonce. À moins de cravacher vraiment en tombant les rapports, que ce soit avec les palettes derrière le volant pour la CVT ou le levier de vitesse bien étagé de la transmission manuelle. Pour autant la conduite reste saine, le comportement précis.

Le nouveau CR-V fait également le plein de technologies qui aident à la conduite, que ce soit l'affichage tête-haute face au conducteur, mais également des aides comme l'avertisseur de franchissement de ligne, l'aide au maintien dans la voie, la reconnaissance des panneaux, la prévention des collisions...

Honda CR-V 2018 Test
Honda CR-V 2018 Test

Lire aussi :

Conclusion

Ce nouvel Honda CR-V a de bons arguments pour s'attacher les faveurs de la clientèle européenne. À commencer par la possibilité d'opter pour cette version à 7 places, ce qui n'était pas le cas jusqu'alors. La présentation intérieure et le confort distillé jouent également pour le SUV nippon, qui pêche malgré tout par son dynamisme. Tout est une question de priorité ! Mais la version hybride qui arrive en 2019 ajoutera sans doute l'agrément qui manque à ce 4 cylindres turbo.

Pour le prix, difficile de classer encore ce CR-V face à la concurrence, Honda ne les ayant pas encore annoncé. Mais on devrait se situer pour la version 5 places / 2 roues motrices / boîte manuelle autour des 30'000 €. Il faudra attendre le mois d'août 2018 pour en avoir le coeur net. L'arrivée sur les routes est attendue pour octobre prochain. 

 
Points positifs Points négatifs
Confort Mécanique paresseuse
Technologies d'aide à la conduite            Modularité de l'accès arrière en version 7 places
Comportement sain  

Honda CR-V 1.5 VTEC Turbo CVT 4x4

Motorisation 4 cylindres turbo, 1498 cm3
Puissance 193 chevaux (173 ch en manuel)
Couple maximum 243 Nm dès 2000 tr/min (220 Nm dès 1900 tr/min en manuel)
Transmission Boîte automatique à variateur CVT 7 rapports
Type de transmission Transmission intégrale
0-100 km/h 10 secondes
Vitesse maximum 200 km/h
Poids 1598 kg
Longueur 4600 mm
Largeur 2117 mm (avec rétroviseurs)
Hauteur 1689 mm
Volume de coffre De 561 à 1756 litres (version 5 places)
Economie de carburant Urbain : 8,6 l/100 km / Extra-urbain : 6,2 l/100 km / Mixte : 7,1 l/100 km
Émissions 158 g/km de CO2
En vente Octobre 2018

Galerie: Essai Honda CR-V 2018