C'est certain, cette nouvelle Audi A1 fait beaucoup mieux que la précédente génération.

Après huit ans de carrière et 800'000 unités écoulées, la première Audi A1 tire sa révérence. Elle laisse place à une toute nouvelle génération, qui a pour mission de perpétuer le succès de la citadine. Cette nouvelle Audi A1 a bien évolué, d'ailleurs, elle ne sera disponible qu'en cinq portes (Sportback). Est-ce que l'Audi A1 Sportback est toujours aussi attachante ? C'est ce que nous allons développer dans cet essai.

Audi A1 30 TFSI
Audi A1 30 TFSI

Métamorphose physique

Quelques mois en arrière, lorsque Audi a dévoilé la seconde génération de l'A1, nous étions un peu perplexes. Le style de la petite Audi n'a pas évolué, non, il a complètement changé ! Que s'est-il passé dans les bureaux de style de la marque allemande ? Est-ce que les designers ont perdu la tête ? Nous sommes donc partis - non sans amertume - dans le sud de la France afin de découvrir cette seconde A1. Mais en la découvrant sous la lumière du jour, et avec cette belle configuration, notre déception s'est dissipée. Audi a fait un gros travail sur les proportions de la voiture afin qu'elle devienne plus attirante. Les photos ne lui rendent pas justice, malheureusement.

Audi A1 30 TFSI

Peu à peu, l'Audi A1 Sportback s'est montrée sympathique et attachante, et contre toute attente, quelques automobilistes ont même levé leur pouce pour approuver le style de l'A1. Cela est tout de même assez rare pour le souligner, surtout pour une si "petite" voiture. On regrette cependant que le côté "sportif" soit un peu exagéré, surtout sur notre modèle d'essai, qui dispose du pack S line. Les entrées d'air du bouclier avant sont surdimensionnées, et les ouïes dans le bas du capot sont factices. On aurait bien pu s'en passer...

La plus petite des Audi a poussé de 6 cm en longueur (4,03 m). Couplée à une diminution des porte-à-faux, cette croissance a permis d'augmenter l'empattement de 10 cm, afin que l'espace à bord soit plus convenable. Enfin, la hauteur a diminué d'un petit centimètre (1,41 m), mais la largeur de la carrosserie est restée identique (1,74 m).

Audi A1 30 TFSI
Audi A1 30 TFSI

Une citadine de route

À son lancement, l'A1 Sportback n'est disponible qu'en version 30 TFSI. La marque nous a donc mis à disposition cette voiture, qui est animée par un tout petit moteur, un trois-cylindres d'un litre. Eh oui, c'est la mode dans l'industrie automobile, il faut obligatoirement passer par le downsizing (ou l'hybridation) si l'on veut continuer à vendre des voitures. Ce moteur développe tout de même 116 ch et 200 Nm de couple.

On pourrait penser que ce bloc ne soit pas suffisamment costaud pour tracter l'A1 Sportback mais aussi étonnant que cela puisse paraître, il suffit amplement, surtout que la citadine allemande ne pèse que 1105 kg à sec. Le moteur est volontaire, les accélérations ne sont certes pas foudroyantes, mais suffisantes pour entreprendre des dépassements. On regrette cependant que ce moulin soit sonore en milieu urbain, même s'il sait se faire oublier sur autoroute (à vitesse constante).

Audi A1 30 TFSI
Audi A1 30 TFSI

La boîte S Tronic navigue au gré de ses sept rapports de manière aisée, et il est possible de prendre la main en utilisant les palettes au volant. De plus, l'Audi A1 Sportback dispose du Drive Select, qui permet de varier le comportement de voiture en agissant sur la boîte de vitesses, mais pas seulement. En sélectionnant le mode "Dynamic", la boîte est plus réactive, le moteur monte plus haut dans les tours, et un son artificiel et grave est émis par les haut-parleurs.

Nous avons été étonnés par le comportement routier de cette A1 Sportback, à vrai dire, on ne s'attendait pas à un tel niveau de prestation. Notre voiture d'essai est équipée du châssis sport et de jantes de 18", elle est donc ferme mais cela n'entache en rien le confort à bord. Le roulis est bien maîtrisé ; l'A1 ne craint pas les virages. Enfin, la direction est douce et consistante.

La seule critique que l'on pourrait formuler concerne la consommation. Oubliez les chiffres annoncés par Audi, en réalité, l'A1 est bien plus gourmande. En roulant normalement sur un parcours mixte, nous avons relevé une consommation moyenne de 7 litres voire 8 litres aux 100 km. En fin de journée, nous avons roulé pendant plusieurs minutes sur les boulevards marseillais, et dans ce dernier cas, la consommation a dépassé les 9 l/100 km.

Audi A1 30 TFSI

Bienvenue à bord

Tout comme l'extérieur, l'habitacle a beaucoup changé. De série, l'Audi A1 offre une instrumentation digitale. Mais il faudra passer par les options pour profiter de l'excellent Virtual Cockpit. Les deux écrans (écran central tactile de 10.1" et tableau de bord de 10.25") fonctionnent impeccablement bien, d'autant plus que les graphismes sont agréables et très modernes.

Dans l'ensemble, les matériaux sont de bonne qualité. Audi a pris le soin de sélectionner des plastiques moussés pour la planche de bord, dommage que ce ne soit pas le cas dans les parties les plus inférieures. En revanche, pour les contre-portes, la marque pourrait faire un effort. Cette partie est en plastique dur et granulé. Elle ne va pas avec le reste de la voiture !

Audi A1 30 TFSI
Audi A1 30 TFSI

L'espace à bord est correct, sans être exceptionnel. On ne se sent pas confinés, et il est possible de voyager à quatre personnes. À l'arrière, notre propos sera plus mesuré. L'espace sous toit est bon, mais pour les jambes, il ne faut pas être très grand. À 1,80 m, les genoux ne sont pas loin de toucher le siège avant. L'Audi A1 Sportback marque un bon point dans le coffre. Son volume de chargement est de 335 litres, il est en hausse de 65 litres par rapport à la précédente génération.

Audi A1 30 TFSI

Côté technologie, cette nouvelle génération est bardée d'équipements qu'elle a empruntés à ses grandes sœurs. On peut par exemple citer le régulateur de vitesse adaptatif, le freinage d'urgence et l'alerte au franchissement de ligne. L'Audi A1 a le gabarit d'une petite voiture, mais elle a tout d'une grande !

Pour terminer cet essai, il est à noter qu'Audi ne prévoit pas de motorisations diesel, cette A1 Sportback ne sera proposée qu'en essence, les temps changent... Enfin, sachez que d'autres versions seront commercialisées, comme les 25, 35 et 40 TFSI qui développent respectivement 95, 150 et 200 ch. La transmission intégrale Quattro n'est pas au programme.

 
Points positifs Points négatifs
Design intérieur Aspect sportif exagéré 
Comportement routier Consommation assez élevée
Boîte S tronic douce et agréable  

 

 

Audi A1 30 TFSI

Motorisation 1.0 TFSI, trois-cylindres
Puissance 116 ch / 200 Nm
Transmission Boite S tronic à sept rapports
Type de transmission Traction
0-100 km/h 9,5 s
Poids 1105 kg
Volume de coffre 335 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 5,9 l/100 km / Extra-urbain : 4,3 l/100 km / Mixte : 4,9 l/100 km
En vente 2018
Prix de base 23 470 euros
Prix de la version testée + 30 000 euros

Galerie: Essai Audi A1 30 TFSI (2019)