C'est à Ivalo, au nord de la Finlande, que nous nous sommes rendus.

Article co-écrit avec Emmanuel Touzot

Difficile, lorsque nous ne sommes pas ingénieur, de tester la différence entre tel ou tel pneumatique. En utilisation purement conventionnelle, la différence est quasiment imperceptible, à moins d'hausser drastiquement le rythme et se rapprocher, voire même de dépasser les limites autorisées. Il n'y a guère que sur circuit qu'il est possible de faire un vrai distinguo entre un pneu et un autre.

Le premier exemple qui me vient à l'esprit, ce sont les essais de la Renault Mégane IV R.S. il y a environ deux ans sur le circuit de Jerez, en Espagne. La monte pneumatique d'origine, des Bridgestone Potenza S001, plutôt convaincante sur route ouverte, nous avait déçue lorsque nous sommes passés sur circuit, notamment en raison d'un grip latéral pas assez prononcé. Problème qui fut corrigé sur la Renault Mégane R.S. Trophy et ses Bridgestone Potenza S007, nettement plus adapté pour une sportive du rang de la Mégane R.S.

Bref, tout ça pour vous dire que, en dehors du circuit, faire la différence entre tel ou tel pneu est aujourd'hui compliqué, pour la simple et bonne raison qu'il n'existe plus vraiment de mauvais pneumatiques, dans le sens où les nomenclatures qui régissent ce secteur sont suffisamment strictes.

Essai pneu hiver - Nokian Tyres

L'importance d'un bon pneu hiver

En réalité, sur routes ouvertes, on peut toutefois rapidement faire la différence entre deux types de pneu : les pneus été et les pneus hiver. Des pneus hiver, nous avons eu l'occasion d'en essayer quelques-uns, mais jamais dans les conditions que nous avons eu lors de notre dernier voyage avant le confinement et la fermeture des frontières. À l'occasion du lancement à l'automne prochain du Nokian WR Snowproof P, un nouveau pneu hiver haut de gamme, nous nous sommes rendus du côté d'Ivalo, au nord de la Finlande, dans le cercle Arctique, afin d'y comprendre comment y sont fabriqués ces pneumatiques et comment sont-ils testés afin de devenir votre protection numéro un en montagne.

En France, Nokian Tyres n'est pas forcément la première marque qui nous vient à l'esprit lorsque l'on souhaite s'équiper de pneus hiver. Pourtant, dans le reste de l'Europe, notamment en région centrale, Nokian bénéficie d'une belle image de marque avec des produits réputés comme étant fiables, haut de gamme et sécuritaires. Pour développer ses produits, en l'occurrence le dernier WR Snowproof P, Nokian bénéficie d'un immense terrain de jeu du côté d'Ivalo, avec de nombreuses pistes d'essai. L'endroit est aussi appelé "The White Hell", en référence à "The Green Hell", la traduction littérale de l'Enfer Vert, le fameux Nürburgring. Bien que les pistes qui composent le centre d'essai d'Ivalo ne soient pas aussi torturées que le circuit allemand, il y a effectivement quelques similitudes, à commencer par son emplacement, en pleine forêt.

Essai pneu hiver - Nokian Tyres
Essai pneu hiver - Nokian Tyres

Outre ses multiples pistes qui regroupent différents types de surface (neige, glace...), nous avons pu pénétrer au sein d'un immense hangar de 700 mètres de long dont la surface est entièrement recouverte de glace pure. Ce hangar est utilisé toute l'année et permet de tester plusieurs prototypes de pneus et récolter des données sur les distances de freinage ou encore la résistance au roulement. À Ivalo, les essais sur tous les types de surface ne peuvent pas être effectués, la région étant recouverte de neige pratiquement toute l'année. L'entreprise finlandaise dispose d'autres centres d'essai, en Allemagne, en Autriche ou encore en Espagne pour tester leurs produits sur routes sèches ou mouillées.

Essai pneu hiver - Nokian Tyres
Essai pneu hiver - Nokian Tyres

Le Nokian WR Snowproof P en quelques mots

Sans entrer dans les détails, touchons quelques mots du nouveau pneumatique Nokian WR Snowproof P. Les ingénieurs ont travaillé sur un pneu capable d'être polyvalent en toutes circonstances évidemment, mais avec une forte appétence au niveau des surfaces mouillées, notamment après la fonte des neiges où la surface de la route est souvent recouverte de neige à certains endroits mais aussi et surtout de beaucoup d'eau.

Les ingénieurs ont ainsi travaillé sur une lamellisation plus dense et des rainures adaptées permettant d'évacuer efficacement l’eau et la neige fondue située entre le pneu et la route. Sur les routes verglacées ou enneigées les "Snow Claws" (que l'on pourrait traduire par "griffes à neiges") multi-faces situées entre les blocs de sculpture et au niveau de l'épaulement lui confèrent une meilleure adhérence sur route verglacée ou enneigée lors des phases d’accélération et du freinage.

Et en conditions réelles ?

Dans les faits, nous avons pu mesurer ça de différentes manières. Nous avons pu prendre des routes enneigées avec d'anciennes Audi RS 5, l'occasion de nous rappeler les bienfaits d'un moteur atmosphérique à une époque où quasiment tous les moteurs des voitures sportives sont turbocompressés. L'occasion aussi de constater que, sur routes très glissantes, pied au plancher et avec toute la puissance qui arrive au-delà de 5000 tr/min, l'association entre le système quattro et nos pneus hiver permet d'avoir un grip constant, sans perte d'adhérence. Évidemment, les lois de la physique restent les lois de la physique et un coup de volant mal maîtrisé, pneu hiver et système de transmission intégrale présents, ou pas, le résultat final sera le même.

Pour la partie plus amusante mais néanmoins très intéressante, nous avons eu à notre disposition des Audi RS 4, là aussi d'ancienne génération, afin de nous initier aux joies de la conduite sur glace. L'occasion pour le coup de lâcher un peu plus la bride habituellement que nous nous mettons instinctivement sur routes ouvertes. L'occasion aussi de constater qu'il est possible de rouler fort, freiner tard et mettre beaucoup d'angle au volant avec une dose d'accélérateur sans pour autant finir dans le bas-côté.

Essai pneu hiver - Nokian Tyres
Essai pneu hiver - Nokian Tyres

Et la législation dans tout ça ?

En France, contrairement à de nombreuses informations véhiculées en 2019, les pneus hiver ne sont pas obligatoires. La "loi montagne" de décembre 2016 a introduit une nouvelle disposition donnant au préfet de département l'autorité pour déterminer "les obligations d'équipement des véhicules en période hivernale". Des décrets d'application sont nécessaires en plus de ça pour que cette disposition entre en vigueur. Aucun décret de ce type n'est paru au Journal officiel à l'heure où nous écrivons ces lignes. Néanmoins, le projet est dans les cartons depuis déjà quelques années et, d'ici peu, il y a fort à parier que les pneus hiver deviendront obligatoires dans certaines régions et à certaines périodes de l'année. Si vous êtes amenés à voyager en Europe avec votre voiture, voici la liste des pays concernés par l'obligation, ou non, d'avoir des pneus hiver.

  • Obligatoires en Bulgarie, Croatie, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Suède et Slovénie ;
  • Obligatoires sous certaines conditions en Allemagne, Autriche, Luxembourg, Norvège, République Tchèque, Roumanie et Slovaquie ;
  • Non obligatoires sauf si panneau de signalisation en Espagne, France et Italie ;
  • Non obligatoires en Belgique, à Chypre, au Danemark , en Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Pologne, au Portugal, Royaume Uni et Pays-Bas.

En France, les chaînes sont autorisées sur les route enneigées, quelle que soit le moment de l'année. Elles sont obligatoires (au moins sur les deux roues motrices) sur les tronçons de routes munis du panneau B26. Sur les tronçons de route délimitées par ce panneau, l'utilisation des pneus neige reste néanmoins autorisée dès lors que la mention pneus neige admis est explicitement mentionnée. Si cette mention n'est pas précisée, le conducteur devra utiliser des chaînes.

Et hors de la neige ?

Hors de cet Enfer Blanc, nous avons aussi eu l'occasion de tester d'autres pneus hiver proposés par Nokian Tyres, en l'occurence les WR A4. Des pneus que nous avons pu essayer sur route mouillée et sèche, cette fois sur les routes de la Savoie. Point de neige dans cette région habituée à leur entretien au cœur de l'hiver, mais une route tout de même mouillée, et même grasse après le déneigement et avec la couche de sel utilisé pour éviter qu'elle ne gèle. Et dans ces conditions, la tenue de route est bonne, même si la performance des freinages dans les descentes était parfois limitée. Sous une pluie diluvienne, la construction du pneu fait son effet pour garder une bande de roulement largement adhérente.

Mais là où ces pneus nous ont particulièrement surpris, c'est bien sur le sec, où la tenue de route n'a rien à envier à des pneus été. Nous ne nous portons pas garants de ce que donnent ces pneus à un rythme élevé, mais pour une utilisation normale, dans le respect total des limites de vitesse, la performance sur un sol sec était impressionnante. On peut aussi noter un bruit très limité, ce qui ajoute à un confort de conduite et de roulement déjà très positifs.

Galerie: Essai pneu hiver - Nokian Tyres