Ne vous fiez pas à son air de SUV des beaux quartiers !

Les temps sont durs pour Land Rover. Brexit, image de constructeur haut de gamme, normes de CO2… Autant d’éléments qui n’ont pas aidé le constructeur britannique ces dernières années, notamment en 2018 avec 7450 immatriculations seulement.

Mais l’arrivée du nouvel Evoque aura apporté un peu d’air à la marque pour 2019. La stratégie d’électrification aussi avec des modèles hybrides rechargeables qui viennent aider la marque à sortir la tête de l’eau. 

Si 2020 semblait bien débuter sur le front des ventes, du moins avant le Coronavirus, c’est également une année charnière pour Land Rover à partir de laquelle tous les nouveaux modèles sont électrifiés. On parle ici aussi bien d’hybridation douce (MHEV) que d’hybridation rechargeable (PHEV).

Range Rover essai gamme

Nous avons donc répondu à l’invitation de Land Rover d’aller tester la gamme sur les routes enneigées de la région de Megève. Pour découvrir les dernières technologies, mais aussi céder aux sirènes du off-road, l’ADN même de la marque.

Range Rover Evoque 240 HSE R-Dynamic

Sur la première génération, l’appartenance de l’Evoque à la gamme Range Rover pouvait paraître un peu usurpée. Notamment en matière de qualité des matériaux. pas franchement premium. Ce n’est plus du tout le cas. Et force est de constater que l’intérieur est très beau.

Essai Range Rover Evoque D240 HSE

Cet Evoque est également la première fois pour nous que l’on se frotte au système d’infodivertissement débarqué en 2018 sur le Velar et qui figure désormais sur la quasi-totalité de la gamme. Si c’est très beau visuellement,  il faut un petit temps d’adaptation pour bien trouver toutes les commandes sur chacun des écrans. Et puis c’est un peu dommage, mais le levier de boîte de vitesse automatique se dresse entre vous et l’écran, et rend l’accès à certaines fonctions tactiles un peu difficile.

Sur la route, le moteur 4 cylindres biturbo de 240 chevaux, diesel, se montre assez discret. Du moins à l’oreille, parce que sous le pied droit, il ne faut pas beaucoup de temps pour dépasser les vitesses autorisées. Et sans forcément s’en rendre compte, le moteur étant très volontaire (7,7 secondes de 0 à 100 km/h) et offrant un bel agrément de conduite. On est un peu moins convaincu en revanche par la direction un peu "chewing gum", pas très précise, pas informative. La boîte automatique à 9 rapports quant à elle se montre douce dans les passages, mais réactive.

Essai Range Rover Evoque D240 HSE

Étonnamment, ce SUV urbain des beaux quartiers se montre aussi très à l’aise dès qu’il s’agit de sortir des sentiers battus. Un parcours off-road aura fini de nous convaincre : neige, boue, terrain gras, ornières… L’Evoque, dans cette version haut de gamme, mais aussi la plus puissante et sans doute la plus lourde, s’en sort très étonnamment bien. Un vrai Land Rover.

Il faut dire que malgré tout il reste relativement léger et bien aidé par ses quatre roues motrices et par l’électronique avec le système Terrain Response 2 aux petits soins, que ce soit pour le contrôle de la vitesse en descente ou optimiser le couple quand l’adhérence est faible, lui permettant de gérer toutes sortes de situations avec brio. Bluffant.

Essai Range Rover Evoque D240 HSE

Dernier petit mot pour parler de l’hybridation douce (MHEV), puisque cet Evoque en est pourvu d’un système qui permet de récupérer et stocker l’énergie du freinage afin de la réutiliser pour assister le moteur 4 cylindres. Le moteur peut notamment ainsi se couper à la décélération. De quoi réduire la consommation de carburant. Le Range Rover Evoque D240 est annoncé à 5,9 l/100 km.

Range Rover essai gamme

À suivre

Après l'essai de ce Range Rover Evoque D240 HSE, nous avons pris le volant des Range Rover Sport P400e, hybride rechargeable donc, et Range Rover Sport SVR de 575 chevaux. Essais à suivre sur Motor1.com dans les prochains jours ! 

Photos : Greg pour Land Rover France / Mael Pilven

Galerie: Essai Range Rover Evoque D240 HSE

Range Rover Evoque D240 HSE MHEV

Motorisation 4 cylindres diesel, 1999 cm3
Puissance 240 chevaux à 4000 tr/min
Couple maximum 500 Nm entre 1500 et 2500 tr/min
0-100 km/h 7,7 secondes
Vitesse maximum 225 km/h
Transmission Automatique à 9 rapports
Type de transmission Transmission 4 roues motrices
Longueur 4,37 mètres
Largeur 1,99 mètre
Hauteur 1,64 mètre
Garde au sol 212 mm
Angle d'attaque 30,6°
Passage de gué 600 mm
Angle ventral 20,7°
Angle de sortie 22,2°
Poids 1880 kg (DIN)
Volume de coffre De 591 à 1383 litres
Places 5 places
Émissions 181 - 196 g/km de CO2 (WLTP)
Economie de carburant 6,9 - 7,5 l/100 km (cycle mixte WLTP)
Prix de base 39'750 €
Prix de la version testée 68'250 €