On a testé le quotidien dans une Peugeot de 360 chevaux.

Elle détient le titre de "voiture française de série la plus puissante". Vous l'avez sans doute reconnue, il s'agit de la toute nouvelle Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered, ou PSE comme on lit plus souvent. Qu'elle soit sous forme de berline ou de break, elle profite de l'ère de l'électrification pour faire grimper la puissance et ajoute à son bloc 4 cylindres 1.6 de 200 chevaux, deux moteurs électriques pour afficher au total 360 chevaux.

Évidemment, chez Peugeot, on joue à fond la carte de la sportivité, avec une voiture au look tapageur, et on n'hésite pas à emmener la voiture sur circuit, celui du Mans pour notre premier essai de la 508 PSE, pour montrer de quel bois elle se chauffe. 

Pour autant, il est fort à parier que la plupart des clients qui craqueront pour la berline, ou le break à plus forte raison, emmènent leur voiture sur circuit. Même si elle est effectivement capable de se montrer nerveuse sur piste, il faut avant tout qu'elle se montre agréable au quotidien. C'est justement là que nous avons voulu la tester pendant 7 jours, dans une utilisation de tous les jours.

Alors, Peugeot a-t-il tout misé sur la sportivité au détriment du reste ? Ou cette agressivité de la voiture française de série la plus puissante est-elle bien cachée jusqu'au moment d'enfoncer à fond la pédale de droite ?