Peugeot, Renault, Citroën et Dacia occupent à eux seuls ce classement.

Début d'année oblige, il est temps de faire un petit récapitulatif de l'année précédente, notamment concernant les ventes de véhicules. Aujourd'hui, nous nous intéressons à la France et à son marché bien particulier puisque les dix voitures les plus vendues en 2018 sont... françaises ! Les groupes PSA et Renault occupent l'intégralité de ce classement. Mieux encore, en cumulant Renault, Dacia, Alpine, Peugeot, Citroën, DS et Opel, les constructeurs hexagonaux pèsent 57,2 % du marché français, soit trois points de plus que l'an dernier.

Parmi les évènements marquants, nous pouvons souligner l'excellente forme de Dacia qui passe devant Volkswagen. En effet, avec 19,1 % de croissance en 2018, Dacia est passé devant Volkswagen à seulement 13 voitures près (140'326 pour Dacia et 140'313 pour Volkswagen) ! Du côté du groupe PSA, malgré la petit forme d'Opel (- 1,3 % avec 71'619 immatriculations), toutes les autres marques se portent à merveille. Le succès durable du Peugeot 3008 est à souligner, tout comme celui du DS 7 Crossback qui enregistre un joli début de carrière (10'361 unités vendues en 2018). Renault perd un peu de terrain avec une baisse de ses ventes de 2,5 % par rapport à 2017, mais la marque se consolera en 2019 avec de nombreux lancements prévus, dont celui de la Clio de cinquième génération. Peugeot et Citroën enregistre une progression de 6,2 %, tandis que DS Automobiles revendique 12,6 % de ventes supplémentaires par rapport à 2017.

De ce fait, le groupe PSA a vendu en France 698'985 voitures en 2018 et le groupe Renault 547'704. Avec une augmentation respective de 5,6 % et 2,5 % des ventes par rapport à 2017, les constructeur français se portent à merveille. Du côté des étrangers, c'est le groupe Volkswagen qui caracole en tête malgré un recul de 1,1 % de ses ventes en France (259'268 voitures vendues en 2018). Si les ventes de Volkswagen croissent de 0,7 % (140'313 unités), celles d'Audi sont assez inquiétantes avec une baisse de 21,5 % (51'582 ventes) par rapport à 2017. le groupe Toyota s'en sort très bien avec une croissance de 9,9 % (103'387 immatriculations).