Deux usines polonaises de Toyota vont être mises à contribution pour la fabrication de moteurs et boîtes de vitesses hybrides à partir de 2018.

C'est à partir de 2018 que Toyota produira un ensemble boîte-pont à Walbrzych, en Pologne. L'usine produira cet ensemble qui sera associé au moteur essence 1,8l des Toyota Auris hybrides. Le système est pour le moment produit au Japon. Le défi est de taille pour Toyota, en Europe, qui souhaite faire passer ses ventes de véhicules hybrides de 31%, actuellement, à 50 % d'ici 2020.
Pour l'usine de Jelcz-Laskowice , deux blocs essence viendront s'ajouter à la production des 1,4l et 2,2l, tout deux des diesels, actuels. En février 2017 débutera la production d'un moteur 1,5l essence destiné à la Yaris, avant la mise en production d'un bloc de 2,0l d'ici 2019.

Toyota motor factory in poland

Lire aussi : Le Toyota FJ Cruiser aura-t-il un héritier ?

Ces projets représentent un investissement d’environ 150 millions d’euros. Portant ainsi à plus de 950 millions d’euros les sommes investies à ce jour dans les sites de production polonais de la marque depuis 2002.
"Nous sommes heureux de pouvoir transplanter ici en Pologne, au cœur de l’Europe, la production de boîtes-ponts hybrides et de moteurs essence supplémentaires, à Walbrzych et Jelcz-Laskowice, où le personnel a acquis un niveau exceptionnel de compétence et de compétitivité", annonce Johan van Zyl, président de Toyota Motor Europe. "Toyota s’efforce toujours de renforcer son implantation locale et de s’adapter aux tendances du marché, dans l’optique de créer une croissance durable."

Lire aussi : Un partenariat entre Suzuki et Toyota ?

Toyota motor factory in poland