Les Porsche à moteur avant, les PMA, n'ont pas eu vie facile à leurs débuts. Pour les afficionados de la marque de Stuttgart, habitués aux Flat 6 en porte-à-faux arrière, l'idée de mettre un moteur à l'avant, passait difficilement. La gamme 924, 944, 964 et 928 possédaient pourtant des arguments solides.

Sortie en 1976, la Porsche 924 est le modèle le plus accessible. Développée en collaboration avec Volkswagen, l'auto se veut agréable, simple et efficace, et reprend beaucoup de pièces du constructeur de Wolfsburg. Sous le capot, pas de six cylindres en ligne, mais un 4 cylindres. Le succès est réel, malgré ces petites offenses aux Porsche d'alors.

1980 Porsche 924 GTP Le Mans
1980 Porsche 924 GTP Le Mans
1980 Porsche 924 GTP Le Mans

En dépit de ce succès certain, Porsche veut promouvoir ses autos sur ce qui lui semble être son terrain de prédilection : la course. Pour ce faire, dès 1979, la marque demande à ses ingénieurs fétiches, Norbert Singer et Eberhard Braun de développer quatre 924 de compétition, basées sur la Carrera GT, la version la plus sportive.

Voir aussi : PHOTOS - Quand la France est envahie de supercars du Moyen-Orient

C'est ainsi que naissent les 924 GTP, en 1980. Au volant, on retrouve Andy Rouse et Tony Dron, Derek Bell et Al Holbert et Jürgen Barth et Manfred Schurti. Chacune des trois voitures présente une décoration différente. L'une arborant l'Union Jack, l'autre la Bannière étoilée et la dernière, le drapeau Allemand. Sous la carrosserie, on retrouve un  quatre cylindres 2 litres turbo compressé de 320 ch. Par la suite, la puissance atteindra 375 chevaux sur l'évolution de ces autos, les GTR.

Les trois équipages sont engagés au 24 Heures du Mans, en 1980. Bonne pioche puisque la voiture de Shurti et Barth termine 6au général, tandis que Rouse-Dron devancent Bell-Holbert aux 12e et 13e places.

Collaboration britannique

C'est la voiture de Rouse-Dron que Porsche s'est attaché à remettre en état pour les 40 ans de la 924. La voiture arborant les couleurs du Royaume-Uni, il semblait logique qu'elle soit confiée aux mains des voisins d'outre-Manche. Une collaboration entre les services Porsche Grande-Bretagne a permis la remise en route de cette voiture.

Ainsi, le centre Glasgow s'est chargé de la remise en état des suspensions et des freins, celui de Swindon s'est attaché au moteur, celui de Hatfield à la boîte de vitesses. Enfin Porsche Leeds s'est occupé de toute l’électricité et des circuits. Toute la carrosserie et la restauration de la peinture a été confiée au service "Road & Race" de Porsche.

1980 Porsche 924 GTP Le Mans
1980 Porsche 924 GTP Le Mans
1980 Porsche 924 GTP Le Mans

Lors de la sortie de la voiture, Derek Bell et Tony Dron étaient présents au Porsche Experience Center. Le pilote britannique a pu reprendre le volant de cette auto, 35 ans après.

Lire aussi : VIDÉO - Découvrez la première Porsche gagnante au Mans

1980 Porsche 924 GTP Le Mans