RM Sotheby’s va présenter à la vente l’une des 50 Maserati MC12 de route. Des voitures qui furent produites à partir de 2004. L’auto est estimée entre 1'100'000 et 1'300'000 euros.

À l’image de ce que furent les 911 GT1, Mercedes CLK-GTR ou autres Toyota GT-One, la Maserati MC12 tire plus son ADN de la course que de la route. Clairement, dès le début de sa conception, la voiture est étudiée pour fouler les pistes du championnat FIA-GT, plutôt populaire à cette période.

2004 Maserati MC12 RM Sotheby's
2004 Maserati MC12 RM Sotheby's
2004 Maserati MC12 RM Sotheby's

Les amateurs de la simulation GTR2, sortie en 2005 s’en souviendront, de cette longue GT. Bien plus longue en tout cas que sa sœur de conception, la Ferrari Enzo. En 2004, l'année de la Peugeot 907 au Mondial de l'auto, la marque italienne présente cette incroyable GT.

L’idée, pour Maserati, c’est de revenir en compétition avec une supercar, 37 ans après l’arrêt du dernier programme course de la marque au Trident. Le programme vise le titre en championnat FIA-GT. Point important du règlement, la voiture doit être produite à 25 exemplaires en série, avant de pouvoir s’inscrire en compétition.

Lire aussi : PHOTOS - Cinq jours de rêve avec les supercars de Monaco

C’est dans cet état d’esprit que Maserati développe la MC12 de route, qui ne sera produite qu’à 50 exemplaires. À l’image du modèle que présentera RM Sotheby’s à Duemila Ruote, à Milan, le 26 novembre prochain. Basée sur l’Enzo de Ferrari, la MC12 en reprend le V12 6,0 litres qui développe 630 ch. L’énorme bloc est couplé à la boîte de vitesses avec palettes au volant Cambiocorsa, à six rapports. Le freinage est assuré par quatre freins à disque Brembo, perforés et ventilés. La grande technologie, à l’époque. La seule modification avec le modèle d’origine est le radar de recul. Ce qui peut se comprendre au regard de la faible hauteur de caisse de la MC12.

2004 Maserati MC12 RM Sotheby's
2004 Maserati MC12 RM Sotheby's
2004 Maserati MC12 RM Sotheby's
2004 Maserati MC12 RM Sotheby's

Techniquement, l’auto pèse 1335 kg, et peut atteindre la vitesse de pointe de 330 km/h. Le 0 à 100 km/h était annoncé en 3,8 secondes. Michael Schumacher et Andrea Bertolini furent les pilotes de développement de cette voiture.

Vendue 600'000€ à l’époque, le modèle présenté à Duemila Ruote est estimé entre 1'100'000 et 1'300'000 euros, malgré ses 6000 kilomètres au compteur. Il ne doit pas exister beaucoup d’autos, dans le monde, avec lesquelles vous gagnez autant d’argent en roulant avec !

Évidemment, avec de telles attentions, la MC12 ne pouvait que s’imposer en course. Elle gagnera notamment le FIA-GT de 2005 à l’année de sa disparition, en 2009. L’ACO refusera toujours d’homologuer la MC12. Jamais, donc, une Maserati de ce type n'a pris le départ des 24 Heures du Mans.

 

Abonnez-vous à la newsletter

2004 Maserati MC12 RM Sotheby's