Comme en témoigne le rachat de SolarCity par Tesla, l'ambition d'Elon Musk dépasse le simple cadre automobile. L'homme d'affaires américain veut en effet étendre la révolution du "tout électrique" à d'autres domaines traditionnellement consommateurs d'énergies fossiles. Cela s'est récemment traduit par la mise en lumière d'une petite île du Pacifique entièrement alimentée par les panneaux solaires du groupe américain.

Peuplé de seulement 800 âmes, Ta'u est un petit bout de terre soman situé à 6400 km des côtes américaines. Inconnu jusqu'alors, ce lieu paradisiaque devra maintenant s'accommoder d'une image de porte-drapeau technologique. En effet, "près de 100 % des besoins énergétiques de l'île" seront désormais fournis par les 5328 panneaux solaires fournis par SolarCity. L'électricité produite sera stockée dans les 60 "Powerpacks" Tesla.

Grâce à sa capacité de production d'1,4 mégawatts, ce nouveau dispositif devrait permettre d'économiser les 440'000 litres de diesel consommés par les anciens générateurs. Au delà de ces avantages écologiques, il pourrait être gage d'une plus grande sérénité pour les habitants, moins dépendants des approvisionnements en carburant.

Lire aussi:

 

Faites partie de quelque chose de grand