La marque d'Ingolstadt veut pousser la garantie à 2025.

Les presque 61'000 employés des sites allemands de la marque aux anneaux peuvent dormir sur leurs deux oreilles : leur employeur a prolongé la promesse d'absence de tout licenciement économique jusqu'à l'année 2020.

Audi prolonge ainsi de deux ans une garantie d'emploi précédemment annoncée jusqu'à 2018. Ingolstadt envisage même d'aller plus loin en poussant cette garantie jusqu'au milieu de la prochaine décennie, dans le cadre d'un accord complet nommé "Audi.Future" que la marque entend conclure avec le comité d'entreprise, et qui visera également à améliorer l'efficacité des différents sites de production.

La question de savoir où localiser la production de modèles électriques supplémentaires, et un débat d'idées sur les secteurs d'activités d'avenir sont également à l'ordre du jour.

A lire aussi :

"Dans cette période incertaine, nous voulons offrir une garantie à nos employés", explique ainsi Rupert Stadler, le président du conseil d'administration chez Audi. "Je suis personnellement ravi de ce premier résultat. Lors de la prochaine étape, nous voulons rendre Audi encore plus affûté pour le futur".

"Notre objectif pour l'accord "Audi.Future" est clair : nous formerons nos équipes pour relever les défis de la numérisation tout en créant un environnement de travail moderne chez Audi", ajoute Thomas Sigi, membre des ressources humaines et des relations dans le travail chez le constructeur allemand. "Nous considérons l'extension de la garantie d'emploi jusqu'en 2020 comme un début".

"Nous protègerons également les emplois de nos usines en Allemagne sur le long terme", poursuit Sigi. "Le projet a été mis en place afin que nous puissions progresser ensemble et nous concentrer pleinement sur le succès de l'entreprise".