Le médiatique patron de Renault-Nissan a fait cinq annonces clés pour le futur technologique de Nissan.

Le salon CES de Las Vegas est une sorte de Silicon Valley de la voiture du futur. Un rassemblement qui permet d’entrevoir les pistes que les constructeurs envisagent pour les prochaines années. C’est aussi l’occasion de faire de grandes annonces de projets. Carlos Ghosn, le patron de l’Alliance Renault Nissan, vient d’en faire cinq à Las Vegas, pour le futur de Nissan.

"Chez Nissan, nous travaillons à apporter les technologies adéquates pour tous nos véhicules et le plus grand nombre de personnes", déclare Carlos Ghosn. "Il faut plus que de l'innovation, il faut de l'ingéniosité, et c'est exactement ce que nous livrons grâce à Nissan Intelligent Mobility." Une annonce qui intervient alors que Nissan a apporté sur son stand trois véhicules autonomes : une Leaf, un Murano et un concept BladeGlider, qui rappelle la DeltaWing de course.

Lire aussi:

Première annonce, et non des moindres, celle sur les véhicules autonomes. L’enjeu des prochaines décennies sera de proposer des routes avec une mortalité nulle. La solution envisagée par les constructeurs repose sur ces autos gérées par des intelligences artificielles. Nissan travaille actuellement sur un système dit Seamless Autonomous Mobility. Une technologie basée sur des évolutions mises au point par la Nasa. Elle permet à des intelligences artificielles de prendre des décisions face à l’imprévu, via un support humain. Une telle technologie permettrait à des millions de véhicules sans conducteurs de coexister.

2017 - Nissan au CES de Las Vegas
2017 - Nissan au CES de Las Vegas
2017 - Nissan au CES de Las Vegas

Déjà, c’est la seconde annonce, des véhicules autonomes mis au point par la société japonaise spécialisée DeNA vont prendre la route au Japon dès cette année. D’ici 2020, les deux entreprises souhaiteraient étendre la capacité de ces voitures autonomes à la région métropolitaine de Tokyo, et envisager une utilisation commerciale par la suite.

La prochaine Nissan Leaf devrait notamment recevoir une ébauche de système de conduite autonome. Le ProPilot permettrait à la voiture de se diriger seule sur une route à une voie. Carlos Ghosn a notamment annoncé que la nouvelle Leaf devrait voir le jour prochainement. Sans toutefois donner de dates plus précises.

Partenariats renforcés

Le partenariat avec Microsoft va également se poursuivre, voire se renforcer avec Renault-Nissan pour concevoir les prochaines voitures autonomes. L’idée est de se baser sur l’assistant personnel de Microsoft, l’IA Cortana, pour optimiser la conduite autonome. En espérant cependant que cette IA ne soit pas aussi capricieuse que celle du jeu Halo, dont son nom est tiré !

2017 - Nissan au CES de Las Vegas
2017 - Nissan au CES de Las Vegas
2017 - Nissan au CES de Las Vegas

Enfin, les partenariats avec une centaine de villes sont en cours pour les intégrer au système de conduite autonomes. Pour cela, Nissan va poursuivre son engagement avec la société 100RC, en coopération avec la Fondation Rockfeller, qui vise à aider les métropoles à s’adapter aux futures contraintes de mobilité.

La course à l’autonomie est désormais lancée, alors que celle de l’électrique est à peine entamée. Les prochaines années s’annoncent donc être très fournies en innovations. Pour Renault-Nissan comme pour les autres constructeurs.

Lire aussi:

2017 - Nissan au CES de Las Vegas