La saison WRC démarre de façon dramatique.

La toute première spéciale du rallye Monte-Carlo, première manche du championnat WRC, a été marquée par l'impressionnant accident de la Hyundai i20 de Hayden Paddon, dans lequel un spectateur a été impliqué.

Avant l'accident, seuls deux pilotes avaient parcouru les 25 km de cette première spéciale, courue de nuit dans la soirée de jeudi. Après un premier temps de référence signé par Sébastien Ogier sur sa Ford Fiesta M-Sport en 12'10''9, Thierry Neuville (Hyundai) se montrait plus rapide de sept dixièmes que le quadruple champion du monde français.

Lire aussi:

Mais la troisième voiture à prendre le départ, la Hyundai i20 de Hayden Paddon (photo), sortait de la route après 19,9 km, tapait le talus sur la droite et partait en tonneau avant de s'immobiliser sur le flanc au milieu de la route. Plus grave, un spectateur était touché dans l'accident.

La spéciale était naturellement annulée, alors que seuls neuf concurrents avaient pris le départ de la spéciale. Transporté à l'hôpital de Nice, l'infortuné spectateur est décédé dans la nuit.

De manière anecdotique, Thierry Neuville (Hyundai) est le premier leader de ce rallye. Vainqueur de la deuxième spéciale courue dans la nuit, le pilote belge compte 7,8 secondes d'avance sur Sébastien Ogier (Ford), alors que Juho Hanninen (Toyota) et Kris Meeke (Citroën) pointent à 15 et 15,8 secondes, respectivement. Le rallye se poursuit aujourd'hui vendredi.