On peut parfois se demander ce qu’il se passe dans la tête des gens. Là, ça ressemble à de l'inexpérience...

On dit souvent que l’eau de mer et les autos ne font pas bon ménage. Une question de métal et de rouille, paraît-il. Enfin, pas sûr que c’en soit la seule raison. La vidéo ci-dessus en est la démonstration parfaite, et surtout, un bon exemple de pourquoi il ne faut pas s’aventurer trop près de la mer, en cas de tempête, avec ou sans auto.

La scène se passe en Californie, et, comme en Bretagne par jour de beau temps, une tempête fait rage sur la côte. L’auteur de la vidéo filme les déferlantes se fracasser contre les récifs, lorsqu’il aperçoit soudain un pick-up Nissan s’engager sur la jetée nord de la baie de Humboldt. En pleine alerte tempête, c’est ce qui s’appelle tout simplement se jeter dans la gueule du loup.

Lire aussi:

La puissance des vagues est assez impressionnante. Très vite, on se rend compte que le pick-up est baladé dans tous les sens par la force de l’eau. Et le conducteur de se rendre compte de son erreur. Tandis que la houle se renforce, et que la voiture est de plus en plus malmenée... Il faudra l’intervention de l’hélicoptère des garde-côtes pour le sortir de ce faux-pas.

Nissan wave rescue
Nissan wave rescue
Nissan wave rescue

Une erreur d’inexpérience, semble-t-il, selon le quotidien local The Lost Coast Outpost, le conducteur venait de l’Arkansas, une région où la mer n’est pas des plus présente.

Au final, plus de peur que de mal pour le malheureux conducteur, et surtout, une bonne leçon à retenir : même sur la terre ferme, les vagues sont capables de déplacer un véhicule de presque deux tonnes. Aussi, imaginez le résultat avec un badaud un peu trop imprudent ! Cela dit, ni la vidéo ni le journal ne disent si le conducteur a pu récupérer son Nissan, ou s’il est parti à la mer…

Lire aussi:

Un conducteur coincé sur la digue avec son Nissan