Une P1 entièrement électrique, avec 410 km/h de pointe de vitesse !

Selon le designer Omar Alfarra Zendah, Tesla gagnera les 24 Heures du Mans en 2030. Avec quatre étudiants de l'IED de Barcelone, il a présenté l'étude Tesla T1, qui propose une approche différente de la voiture de course électrique.

Tesla T1 Concept
Tesla T1 Concept

Tout d'abord, le détail qui marque est ce système dans les roues. Entre les deux petits pneus qui composent la roue de la voiture, on retrouve de petites ailettes. L'idée est d'utiliser le déplacement de l'air sur la piste, qui en faisant tourner le système, générerait de l'énergie pour les batteries. De même, un système similaire se retrouverait derrière le conducteur, et permettrait de générer de l'énergie tout en roulant.

Lire aussi:

Côté propulsion, on retrouverait des moteurs électriques de 335 chevaux (environ 250 kilowatts) à chaque roue. Le système complet offrirait un couple phénoménal de 2400 Nm. Pour alimenter tout ce système, une batterie offrant une puissance de 70 kWh stockerait l'énergie. Les étudiants estiment par ailleurs que ce prototype pourrait atteindre les 410 km/h dans les Hunaudières, du jamais vu depuis… 1987, et la WM Peugeot !

Le système va même plus loin puisque, en plus de la récupération d'énergie, le concept T1 pourrait également accélérer en ligne droite avec quatre roues directrices et un système de gestion actif de la puissance.

Si Tesla n'est pas au départ des 24 Heures du Mans cette saison, la marque américaine sera néanmoins présente sur les circuits à l'occasion de l'Electric GT Championship. Basée sur la Tesla Model S, la GT offre 778 ch (585 kW) et 995 Nm de couple, et peut atteindre les 100 km/h en 2,1 secondes.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand