Un jour peut-être, si Maserati se décide à le commercialiser.

Il y a quelques mois, certains ont commencé à évoquer l'arrivée d'un Maserati Levante plus puissant, peut-être baptisé "GTS". Alors certes, ce n'est aujourd'hui qu'une rumeur mais nos amis italiens d'Omniauto n'ont pas résisté à l'envie d'imaginer ce que pourrait être un Levante GTS.

Par rapport au modèle tel que nous le connaissons aujourd'hui, on note l'apparition d'une prise d'air sur le capot, de nouvelles jupes latérales ou encore d'un bouclier avant plus agressif. Tout cela est mis en valeur par une garde au sol moins importante et une monte pneumatique extrêmement généreuse. 

Pour le moment, l'arrivée d'un Levante GTS reste à confirmer, mais les rumeurs l'annonçant ne sont pas infondées. En décembre 2016, le chef des opérations mondiales de Maserati Alberto Cavaggioni avait évoqué le sujet et semblait ne pas écarter cette hypothèse d'un revers de la main. "C'est sûr, nous avons le moteur adéquat sur la Quattroporte donc c'est faisable, mais cela doit être justifié par des volumes convenables", avait-il ainsi expliqué. Le "moteur adéquat de la Quattoporte", c'est tout de même un V8 3,8 litres de 530 ch et 710 Nm de couple.

Lire aussi :

Visiblement, le constructeur italien hésite donc un peu. D'ailleurs, on peut trouver cette relative frilosité assez surprenante, dans la mesure où les SUV sportifs fleurissent ces derniers temps. Tout le monde connaît aujourd'hui le nouvel Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio et son V6 2,9 litres bi-turbo de 510 ch. Au-delà de ce cousin italien, il y aussi le Porsche Cayenne, qui développe jusqu'à 570 ch ou même le Bentley Bentayga W12 6,0 litres de 608 ch. Et puis nous pouvons aussi évoquer le futur Lamborghini Urus, qui devrait voir le jour en 2018. Alors dans ces conditions, pourquoi Maserati ne suivrait-il pas la tendance avec un Levante GTS ? 

Rendu : OmniAuto.it

Lire aussi :

 

Maserati Levante GTS rendu