La Stinger sud-coréenne ne sera pas une Kia.

L'heure est venue pour Kia de monter en gamme. L'un des symboles de cette ambition nouvelle est la Stinger, cette berline sportive dévoilée en début d'année. Mais justement, ladite Stinger a été présentée en Corée du Sud flanquée d'un nouveau logo, qui n'était plus le badge Kia tel que nous le connaissons. En effet, le constructeur a opté pour l'appellation "E", qui trône donc fièrement au-dessus de la calandre. Mais pourquoi donc ?

2018 Kia Stinger GT
Kia E Emblem

En réalité, il s'agit là de la nouvelle griffe destinée aux modèles plutôt haut de gamme du constructeur. Réservée à la Corée du Sud, elle sera amenée à se développer dans les années à venir, avec notamment la remplaçante de la K900 (une grande berline qui n'est pas commercialisée chez nous). Bien qu'il s'agisse d'une initiative limitée au marché national, cela signifie sans doute que l'offensive de Kia sur le marché du premium n'en est qu'à ses prémices.

Concernant l'identité même de cette branche "E", Kim Chang-sik, vice-président exécutif chargé des ventes intérieures, a déclaré qu'elle regrouperait plutôt des propulsions tournées vers le plaisir de conduite. En effet, il s'agit bien du pedigree de la Stinger, dont la version la plus puissante embarque un V6 3,3 litres de 365 chevaux. Grâce à cette cavalerie, la berline sud-coréenne parvient à réaliser l'exercice du 0 à 100 km/h en 4,9 secondes.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand