Ce bouclier viendrait protéger la tête de ces derniers.

L'accident de Jules Bianchi, à Suzuka, en 2014 avait soulevé le problème des monoplaces comme la Formule 1. Dans ces voitures, en dépit de la sécurité désormais très présente, avec les coques en carbone et les renforts de part et d'autres du cockpit, la tête du pilote est très exposée. Ce fut également le cas dans le tragique accident de Justin Wilson en Indycar, ou celui, moins grave de Felipe Massa au Grand Prix de Formule 1 de Hongrie, en 2009. Par chance, le Brésilien avait été protégé par son casque.

 

F1 - Le

Depuis, les constructeurs travaillent sur plusieurs idées pour protéger les pilotes. Deux idées ont été étudiées l'année dernière : l'aeroscreen de Red Bull, et le Halo, qui toutefois, ne fait pas l'unanimité. Disgracieux, pouvant gêner la vision, ce système fait polémique auprès des aficionados de la Formule 1. Néanmoins, depuis quelques semaines, une idée de bouclier plus élégant a été étudiée par les têtes pensantes de la F1.

Un système de protection qui, lui, ne vient pas couvrir le cockpit, mais permet de protéger le pilote de par l'avant de la voiture. L'idée a été présentée en marge du Grand Prix de Chine, en avril dernier, et semble faire son chemin puisque la FIA envisage de l'imposer pour 2018.

F1 - Le
F1 - Le

"Un certain nombre de solutions plus intégrées pour une protection frontale additionnelle ont été étudiées, et la décision a été prise de donner la priorité à des systèmes tels que le 'Bouclier' transparent", explique la FIA. "La FIA vise des essais de ce système au cours de la saison, pour préparer une intégration en 2018."

De plus, les T-Wing, ces ailerons additionnels à l'arrière, ainsi que les ailerons de requin visibles sur les voitures cette saison seront également interdits.

Lire aussi:

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand