La Ferrari LaFerrari n'aura pas de remplaçante avant trois à cinq ans.

En 2014, Ferrari présentait sa toute nouvelle hypercar, le Ferrari LaFerrari. Une voiture forte de 964 chevaux et 900 Nm de couple délivrés via son moteur thermique V12 de 6,3 litres de cylindrée de 800 chevaux complété par un moteur électrique de 164 chevaux. La marque italienne souhaite donc prendre son temps afin de développer une voiture encore plus aboutie, c'est du moins ce qu'a précisé Michael Leiters, le directeur de la technologie chez Ferrari à l'occasion d'un entretien réalisé pour nos confrères d'Autocar.

Ferrari LaFerrari Spider first official photos
Ferrari LaFerrari open-top Spider

Ce dernier s'avance même un peu plus en annonçant que la voiture ne verra pas le jour avant trois à cinq ans. Les éléments techniques sont d'ailleurs actuellement en cours d'élaboration au sein des bureaux italiens. Les ingénieurs de ce projet devraient finaliser ces "détails" d'ici environ six mois avant de commencer le travail de développement. Michael Leiters annonce d'ores et déjà quelques éléments constituant le cahier des charges de l'auto.

"Nous voulons tout d'abord nous assurer que la technologie utilisée sur cette future hypercar pourra être exploitée sur d'autres modèles de la gamme. Quand nous aurons défini notre axe de travail en termes de technologies et d'innovations, nous pourrons alors définir les éléments techniques de notre future voiture. Nous allons proposer quelque chose de différent. Il ne s'agira pas d'un modèle de route embarquant une motorisation issue de la F1 comme cela avait été le cas avec la F50", précise Michael Leiters.

Lire aussi :

Malgré ces propos qui en disent à la fois beaucoup mais aussi bien peu sur la future hypercar de Ferrari, difficile de savoir quelle motorisation embarquera la remplaçante de LaFerrari. Une motorisation 100% électrique ? Une motorisation hybride ? Des questions qui resteront sans doute sans réponse jusqu'au début de la prochaine décennie.

Source : Autocar