C'était l'une des stars de cette journée d'investiture : le DS 7 est désormais une voiture de Président.

Les spéculations allaient bon train sur la marque de voiture qu'utiliserait Emmanuel Macron, le nouveau président de la République, à l'occasion de son défilé sur les Champs-Élysées. Si tout d'abord le nouveau chef de l'État a paradé dans un véhicule militaire, la descente depuis l'Arc de Triomphe, place de l'Étoile, s'est faite dans sa future voiture d'apparat, le SUV DS 7 Crossback.

 

Une voiture préparée spécialement pour l'événement, comme l'explique DS dans un communiqué. Ce DS 7 Crossback reçoit ainsi un toit ouvrant réalisé sur-mesure ainsi que des détails uniques pour cette voiture, avec le porte-drapeau, les insignes de la République française, ainsi que des badges dessinés spécialement pour l'occasion. La voiture est peinte dans un bleu encre et reçoit des jantes spécifiques avec dorures.

Lire aussi:

L'intérieur n'est pas en reste puisqu'il est tapissé de cuir noir, ainsi que de parements en "Toile de Laque" issus de l'Atelier Maury. Ce DS 7 Crossback "Présidentiel" sera exposé au DS World, 33 rue François 1er à Paris, à partir du mardi 16 mai.

 

Le dernier né de la gamme DS, pas encore commercialisé, s'est donc offert une jolie exposition médiatique, tout comme la DS 5, qui a été utilisée par François Hollande pour son départ de l'Élysée pour rejoindre le siège du Parti Socialiste. L'histoire ne dit pas en revanche s'il a reçu une Renault Twingo comme cadeau en regagnant la rue de Solférino, comme un certain François Mitterrand qui s'était vu offrir la citadine par sa fille en 1995, lors de son départ de la Présidence française !

La voiture présidentielle d'Emmanuel Macron