Toyota vient de livrer trois nouvelles Mirai à la société de taxi Hype.

La Toyota Mirai ne court pas les rues en France et pourtant, les Parisiens pourront désormais croiser sa route. En effet, Toyota vient d'en livrer trois exemplaires à la société de taxis Hype, qui dessert la capitale et ses alentours. Fondée en 2015 par la Société du Taxi Électrique Parisien, Hype a la particularité de ne compter dans ses rangs que des véhicules à hydrogène. Sa flotte est déjà composée de plusieurs Hyundai ix35 Fuel Cell.

Lire aussi :

Pour alimenter leur voiture en hydrogène, les chauffeurs doivent obligatoirement se rendre à la station Air Liquide non loin du pont de l'Alma, à Paris. La faiblesse des infrastructures est d'ailleurs un des éléments qui expliquent les difficultés de l'hydrogène en France. Dommage, cette technologie semble plutôt prometteuse sur le papier.

Toyota Mirai
Toyota Mirai

La Mirai est dotée d'un moteur électrique alimenté par une pile à combustible, laquelle transforme l'hydrogène en électricité. En conséquence, elle n'émet aucun gaz polluant. L'autonomie d'environ 500 km est un autre atout de la Mirai. Hélas, la voiture coûte cher, très cher même (environ 65'000 euros), et elle n'est pas réellement commercialisée chez nous.

Aujourd'hui, il n'y a que dix Mirai en France. "Le déploiement de la Toyota Mirai se déroulera avant tout selon la maturité des différentes régions envers l’hydrogène, sa production respectueuse de l’environnement et le déploiement de l’infrastructure de distribution d’hydrogène", explique Toyota dans son communiqué.

Lire aussi :

 

Toyota Mirai Paris