L'acte d'achat d'une voiture deviendrait-t-il banal ?

Ce n’est pas nouveau, la vente de véhicules en ligne se multiplie et un grand nombre d’acteurs veulent avoir leur part du gâteau. C’est le cas du géant américain Amazon qui, si l’on croit le magazine allemand AutomobilWoche, serait sur le point de s’enfoncer dans la brèche.

Mais avant, Amazon fera sans doute quelques phases de test pour valider la réalité et la rentabilité du projet. Ces tests auront, dans un premier temps, lieu en Angleterre et seront étendus à d’autres pays au fur et à mesure. Nous ne savons cependant pas si Amazon souhaite vendre des véhicules d’occasion ou des véhicules neufs. Précisons que les constructeurs, dont Peugeot, proposent à leur tour d’acheter sa voiture en ligne.

Lire aussi :

Cette nouvelle façon d'acheter une voiture cible dans un premier temps les jeunes qui sont beaucoup plus sensibles à l’achat en ligne. Concrètement, il suffirait de trouver le modèle souhaité et de payer un acompte d’une centaine d'euros afin de prendre commande. Par la suite, le client devra finaliser la vente auprès du concessionnaire le plus proche et prendre le volant de sa voiture dans un délai record de 72 heures.

Il ne sera cependant pas possible de négocier le prix de sa voiture et d’obtenir un rabais. C’est à prendre ou à laisser. Enfin, il est à noter qu’Amazon n’en est pas à son premier coup d’essai, quelques voitures neuves ont été vendues en ligne avec la complicité des constructeurs.

Lire aussi :

 

Source: Automobilwoche

Faites partie de quelque chose de grand