On ne dit jamais jamais !

Voilà une information qui devrait sans doute faire couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui, à l’occasion du Festival of Speed de Goodwood, nos confrères d’Autoexpress ont pu discuter quelques minutes avec Stephan Winklemann, le patron d’Audi Sport.

Lire aussi:

Le patron de la division sportive du constructeur aux anneaux n’y est pas allé par quatre chemins. Il a clairement fait savoir qu’Audi Sport n’excluait pas de commercialiser des modèles à transmission arrière.

Le PDG explique : "Le nom Quattro peut être trompeur. Il s’agit du terme pour désigner notre transmission intégrale et c’est l'un des ingrédients qui ont permis à Audi de briller. Cependant, et selon nous, ce n’est pas le bon nom pour notre division sportive". Il poursuit son élocution et affirme : "Je peux imaginer que nous puissions aussi proposer des voitures à transmission arrière".

C’est une grande révolution et un chamboulement chez Audi, constructeur très adepte de la transmission intégrale Quattro et des tractions. Récemment, le département sportif d’Audi a changé de nom, il est passé de Quattro GmbH à Audi Sport GmbH. Le département sportif est donc clairement en train de réécrire sa feuille de route pour les années à venir.

Lire aussi:

Ceci dit, le système Quattro ne sera pas pour autant abandonné et continuera à faire le bonheur du constructeur allemand. Si Audi Sport propose dans un futur proche des modèles à propulsion, ses concurrents (Mercedes-AMG et BMW Motorsport) vont probablement grincer des dents, c'est en effet leur chasse gardée depuis de nombreuses années.

En attendant de découvrir ces Audi Sport à propulsion, le PDG de la marque fait savoir que deux nouveaux modèles feront leur apparition au salon automobile de Francfort en septembre prochain.

Dites-nous en commentaire si vous aimeriez voir par exemple une Audi RS 6 en mode propulsion ?

Lire aussi:

 

Source: Autoexpress

2018 Audi RS5 Coupe