Le pionnier des pick-ups remet les pendules à l'heure

Alors que Mercedes vient juste de présenter son nouveau pick-up Classe X, Ford s'assure que tout le monde sache qu'il a été le premier à commercialiser un pick-up. Pour être plus précis, le lancement du premier pick-up à l'ovale bleu était le 27 juillet 1917, et il fête donc désormais ses 100 ans.

Et peu importe la concurrence actuelle, cet anniversaire est une étape importante pour Ford et pour l'histoire des pick-ups dans le monde, et plus particulièrement aux États-Unis : la gamme Ford F-Series se classe à la seconde place des véhicules les plus vendus dans le monde, juste après la Toyota Corolla, ce qui est une prouesse étant donné que les pick-ups Ford se vendent majoritairement en Amérique du Nord, tandis que la Corolla est proposée sur un marché bien plus large.

Au total, Ford a vendu plus de 26 millions de pick-ups aux États-Unis depuis 1977, et c'est également cette même année que le Ford F-Series est devenu le pick-up le plus vendu du pays de l'Oncle Sam. Cinq ans après, il est même devenu le véhicule le plus vendu en Amérique, et ce succès se poursuit depuis désormais 35 ans.

Ford pickup truck 100th anniversary
Ford pickup truck 100th anniversary

Mais avant de devenir F-Series, c'est en 1917 que tout a commencé pour les pick-ups Ford.

Le Model TT est en effet le premier pick-up de l'histoire de Ford, et il est basé sur le Model T. En conservant sa cabine et son moteur, Ford y a ajouté une benne et un châssis renforcé lui permettant de supporter une charge utile d'une tonne. Le prix initial était fixé à 600 dollars, et le constructeur américain en a vendu 1,3 million d'exemplaires jusqu'en 1928, date à laquelle il fut remplacé par le Ford Model AA et son châssis de 1,5 tonne.

"Les pick-ups Ford Model AA avaient une certaine classe", selon Bob Kreipke, l'historien de Ford : "les clients pouvaient les utiliser à la ferme, puis les prendre le dimanche pour aller à l'église".

Ford pickup truck 100th anniversary
Ford pickup truck 100th anniversary

Ford a rapidement remplacé le Model AA par le Model BB en 1933, puis dévoilé le pick-up Ford Model 50 en 1935, équipé d'un moteur V8. Plus de 4 millions de pick-ups Ford ont trouvé preneur jusqu'au moment où l'Amérique est entrée dans la Seconde Guerre mondiale en 1941 : la production civile s'est alors arrêtée pour soutenir l'effort de guerre. Quelques années après la fin des hostilités, le premier représentant de la gamme F-Series, le Ford F-1, est né en 1948.

"Après la guerre, beaucoup d'Américains ruraux sont partis s'installer en ville et en périphérie des villes pour rechercher du travail, et beaucoup ont pris leurs pick-ups Ford avec eux", selon Kreipke : "Ford a vu cette opportunité et a commencé à travailler sur la prochaine génération de pick-ups née en 1948, que l'on appelait les pick-ups F-Series Bonus Built".

L'histoire s'est logiquement poursuivie, et on notera en 1953 un changement de nomenclature au sein de la gamme, pour adopter des marques plus familières aux clients d'aujourd'hui : F-100, F-250 et F-350. La suspension avant Twin I-Beam de Ford est apparue ensuite en 1961, et a équipé tous les pick-ups F-Series durant des décennies. Le premier modèle SuperCab est quant à lui apparu en 1974, suivi un an plus tard par le pick-up que tout le monde associe à Ford aujourd'hui : le fameux Ford F-150.

Lire aussi:

Ils en ont fait du chemin, depuis 1917. Les pick-ups Ford d'aujourd'hui sont désormais bien plus chers : un Ford F-150 toutes options s'affichera à plus de 60'000 dollars (environ 50'600 euros) au pays de l'Oncle Sam, mais cela n'a pas empêché pas Ford de dominer ce segment depuis plus de 40 ans.

En Europe, l'ovale bleu propose son nouveau Ford Ranger, plus petit que le F-150 et qui est commercialisé en France à partir de 23'170 euros HT (27'804 euros TTC).

Source : Ford

Faites partie de quelque chose de grand