Ouvrez bien l'œil, les évolutions sont subtiles.

Avec ses lignes très originales, la BMW i3 a plutôt bien vieilli. Néanmoins, le constructeur bavarois a offert à sa voiture électrique une petite mise à jour, qui ne change pas fondamentalement la donne sur le plan esthétique. En effet, le seul vrai changement se trouve à l'avant, avec un bouclier redessiné qui accueille désormais des feux de jour à LED. Le même conservatisme règne à bord, où l'on note simplement l'apparition de nouvelle selleries et d'une interface de l'écran tactile remaniée. 

BMW i3 et i3s
BMW i3 et i3s

Lire aussi :

Ces deux présentations statiques vous permettront de faire plus ample connaissance avec l'i3 et l'i3 S. Car oui, l'allemande bénéficie désormais d'une version sportive "S", dotée d'un moteur distillant 184 ch et 270 Nm de couple. En d'autres termes, les performances restent proches de l'i3 classique, qui fait toujours confiance à un moteur de 170 ch. La S grappille toutefois quelques centièmes dans l'exercice du 0 à 100 km/h (6,9 secondes contre 7,3 pour l'i3 standard) et quelques km/h en vitesse de pointe (160 contre 150). Plus basse, elle se reconnaît essentiellement à son bouclier avant, plus agressif, et à ses jantes spécifiques de 20 pouces.

L'i3 restylée conserve les batteries 30 kWh de sa devancière. Par conséquent, l'autonomie est toujours de 200 km en usage réel, voire d'environ 300 km avec le prolongateur d'autonomie thermique, proposé en option.

Lire aussi :