Pas de révolution pour cette version restylée.

Land Rover a dévoilé l’année dernière, le très médiatisé Velar. Ce SUV, à peine plus court que le Range Rover Sport, est très menaçant, même pour son grand frère. Afin de ne pas cannibaliser les ventes du Range Rover, il était temps pour le gros bébé (le Range Rover Sport) de recevoir quelques améliorations.

Avec ce restylage, le SUV anglais sous la direction du groupe Tata reçoit de nouveaux boucliers, encore mieux dessinés, et toujours aussi massifs. La signature lumineuse du SUV évolue également, dommage qu’elle soit si proche à celle du Velar. À l’arrière, les feux ont était légèrement redessinés et le bouclier s’offre un extracteur d’air - de la même couleur que la carrosserie - dominant une bonne partie du bouclier.

Lire aussi:

Comme vous pouvez le voir sur les photos, ce n’est pas tellement une révolution esthétique, et c’est tant mieux puisque le Range Rover Sport garde son côté sympathique et très mastoc. Là où les changements sont les plus flagrants, c’est à l’intérieur !

Tout comme le Velar, le Range Rover Sport embarque deux écrans tactiles de 10 pouces dont l’instrumentation est 100% numérique. Enfin, ce nouveau millésime adopte une clé étanche qui se matérialise sous forme de bracelet. Nous avons déjà découvert ce "gadget" avec le Jaguar F-Pace, le voici donc disponible avec le Range Rover Sport 2018.

Sous le capot, on retrouve en entrée de gamme le moteur essence de 300 ch ainsi que les moteurs diesel disponibles avec plusieurs niveaux de puissance. Concernant la version SVR, le V8 n’a pas bougé, cependant, la puissance a été poussée de 550 à 575 ch !

Lire aussi:

Range Rover Sport SVR 2018