Faut-il y voir la prochaine sortie de la compacte italienne ?

Un simple dépôt de nom à l'office des brevets et des marques des États-Unis peut parfois créer de l'émoi, d'autant plus lorsqu'une marque possède l'aura d'Alfa Romeo. Le fait de déposer le nom Giulietta est donc un événement à suivre de près, puisque pour le moment, la Giulietta est la compacte de la marque d'Arese. Difficile donc de savoir si la marque souhaite importer le modèle actuel, ou nommera ainsi un prochain modèle.

Lire aussi:

Le questionnement est réel puisque Alfa Romeo avait annoncé plus tôt dans l'année son intention de ne pas renouveler les actuelles petites voitures de la marque la MiTo et la Giulietta. Selon Car and Driver, l'utilisation du nom Giulietta pourrait donc plutôt correspondre à un concept-car, ou pourquoi pas, à un éventuel coupé basé sur la Giulia, qui se voudrait concurrent de la BMW Série 4. Un temps révoquée, cette éventualité a été remise sur le devant de la scène par le très sérieux site Automotive News.  N'oublions pas cependant le mulet surpris l'an dernier en Italie, reprenant un carrosserie de Giulietta, fondamentalement grimée. 

Le programme d'Alfa Romeo reste pour le moment assez flou. Outre le lancement de la Giulia et de la Stelvio ces douze derniers mois, plusieurs rumeurs évoquent la mise en place d'un coupé ou d'une grande berline. Les Brera et autres Alfa Romeo 166 pourraient donc enfin recevoir une descendance.

Lire aussi:

Enfin, les plans d'Alfa Romeo en matière de compactes et de citadines ne sont pas très clairs pour le moment. Et pourtant, les Giulietta et MiTo commencent à accuser le poids des années. Pour les remplacer, il ne serait pas surprenant de voir arriver à ce niveau de gamme un crossover compact.

Vidéo - Découvrez le Museo Storico Alfa Romeo à Arese

2017 - Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Verde