L'électrification de la gamme est plus que jamais d'actualité.

Les constructeurs ne s'en cachent plus, l'électrique fait maintenant parti de l'avenir. Tous les constructeurs, à l'exception de certains, se sont lancés dans le développement et la recherche afin de démocratiser l'usage de la voiture électrique qui, au moment où nous écrivons ces lignes, reste encore assez élitiste. À ce propos, BMW vient d'annoncer l'investissement de 200 millions d'euros au cours des quatre prochaines années au sein d'un centre de compétence sur les cellules de batteries. Cet établissement ouvrira ses portes à Munich en 2019.

Lire aussi :

Aujourd'hui, le "problème" des batteries reste leur autonomie, même si elles affichent désormais une autonomie bien supérieure qu'auparavant. La cellule est la pièce maîtresse de la batterie. C'est elle qui détermine la performance, la durée de vie et la capacité de charge. BMW se fournit actuellement auprès des tiers pour s'équiper en cellules et ainsi assembler ses batteries. Avec ce nouveau centre de compétence, la marque allemande y intègrera désormais la conception. Les équipes dédiées aux cellules seront chargées de les étudier et de développer de nouvelles technologies autour d'elles.

Lire aussi :

Avec ces 200 millions d'euros injectés, BMW va créer environ 200 emplois. Cet investissement vise d'une part à réduire ses coûts et sa dépendance à des fournisseurs tiers, mais aussi à maîtriser l'usage des cellules de ses batteries dans le but, peut-être, d'en faire profiter d'autres constructeurs à l'avenir. Mais avant cela, il faudrait que BMW puisse en assumer la production. Visiblement, pour le moment, ce n'est pas encore le cas d'après la marque qui souhaite "simplement" acquérir de nouvelles connaissances autour de ces cellules.

Source : BMW