Des Vesta et des Largus Cross.

Lada est de retour à Cuba, 12 ans après son départ de l'île. Pour commencer, le constructeur russe y livrera en janvier 2018 une flotte de 344 voitures. Les modèles choisis sont des Vesta berline et des Largus Cross, version baroudeuse d'un break qui est en fait l'ancienne Dacia Logan MCV. Ils seront utilisés par des compagnies de taxi et des sociétés de location et de tourisme.

"Ce pays respecte la marque Lada. Une importante flotte de Lada classiques et de Niva circule toujours sur ses routes, et aujourd'hui nous sommes prêts à y renouveler notre présence avec nos voitures modernes, la Lada Vesta et la Lada Largus Cross", a déclaré Nicolas Maure, le PDG de la marque.

Vous aimerez aussi :

Lada Largus Cross

Lada veut développer ses activités hors des frontières russes à moyen terme. L'Amérique du Sud est une des pistes privilégiées par le constructeur, qui propose maintenant des voitures tout à fait dans l'air du temps, à l'image de la Vesta ou du X-Ray.

En revanche, la France n'est visiblement pas une priorité. Nous avons en effet appris il y a quelques jours que la marque disparaissait pour de bon chez nous. On peut imaginer que le succès de Dacia a précipité la fin de l'aventure Lada dans l'Hexagone et plus généralement en Europe. Les deux protagonistes appartiennent en effet au groupe Renault, et celui-ci ne veut sans doute pas risquer une cannibalisation des ventes. 

Sources : Lada, Le Courrier de Russie

Lire aussi :

 

Retour de Lada à Cuba