Le plus grand rassemblement Lada de France ?

Il y a quelques années encore, Lada vendait des voitures en France. Alors certes, les voitures russes ne couraient pas les rues malgré un prix défiant toute concurrence. En effet, elles souffraient d'une conception sommaire et d'une qualité de fabrication assez catastrophique. En réalité, seul l'emblématique Niva - toujours commercialisé sur certains marchés - a réellement marqué les esprits chez nous.

Aujourd'hui, il est donc quasiment impossible de scruter une Lada en France. Toutefois, dans l'est du pays, il existe toujours un endroit capable de faire briller les yeux des fans de la marque, comme en témoignent ces images récemment publiées sur la toile. 

Abandoned French Lada dealership
Abandoned French Lada dealership

De la Samara aux 110 et 111 en passant par le Niva ou même la Natacha, il y a dans ce lieu de multiples Lada qui commencent à souffrir d'une période d'immobilisation sans doute assez longue (Lada n'exporte plus en France depuis 2008). Quelques Mazda, dont une RX7 sont également visibles.

Visiblement, ce garage n'est plus actif depuis quelques années mais après tout, là n'est pas vraiment la question. Ce qui est intéressant ici, c'est surtout de redécouvrir ces vieilles Lada qui tentèrent un jour leur chance en France, sans grand succès. Aujourd'hui, c'est Dacia qui joue le rôle de la marque low-cost chez nous, avec plus de réussite. Les marques roumaine et russe appartiennent d'ailleurs toutes deux au groupe Renault, et une Lada Largus n'est par exemple qu'une Dacia Logan MCV rebadgée. 

Lire aussi :

Conession Lada abandonnée en France