Le constructeur compte beaucoup sur les batteries à électrolyte solide.

Toyota veut développer sa gamme de voitures propres. Son objectif ? Vendre plus de 5,5 millions de véhicules électrifiés par an, dont plus de 1 million de véhicules zéro émission. Petite précision, la notion de zéro émission désigne chez Toyota les voitures électriques à batteries mais aussi les modèles à hydrogène.

À compter de 2025, toutes les Toyota et toutes les Lexus seront proposées avec une motorisation électrifiée (électrique, hybride ou à hydrogène). Cette orientation est aussi celle de Volvo et de Honda, deux constructeurs qui proposeront aussi une forme d'électrification sur toute leur gamme.

Vous aimerez aussi :

2017 - Toyota Prius Rechargeable
2017 - Toyota Prius Rechargeable

Toyota veut par exemple commercialiser 10 voitures électriques à batteries d'ici le début des années 2020. Ses efforts dans ce domaine profiteront d'abord à la Chine puis au Japon, à l'Inde, aux États-Unis et à l'Europe. Le constructeur compte sur les batteries à l'état solide pour améliorer les prestations des voitures propres. Il s'intéresse aussi aux batteries prismatiques, qu'il pourrait développer aux côtés de Panasonic (une coentreprise est envisagée à ce jour). 

Le géant japonais va par ailleurs faire évoluer sa gamme hybride, en proposant par exemple des modèles plus puissants, des hybrides plus simples ou éventuellement d'avantage d'hybrides rechargeables. Le système actuel (le Toyota Hybrid System II présent sur la Prius) est également amené à évoluer. Quant à la gamme hydrogène, elle "s’étendra aux véhicules de tourisme et aux utilitaires dans les années 2020".

Lire aussi :