La Giulia et le Stelvio n'y sont pas étrangers.

Vous n'êtes pas sans savoir qu'Alfa Romeo est de retour aux affaires. La firme italienne veut même bousculer l'infernal trio germanique BMW/Audi/Mercedes, mais la clientèle avide de premium va-t-elle suivre ?

Si l'on en croit les chiffres de 2017, la réponse est plutôt oui. En effet, la production d'Alfa Romeo a bondi de 62% l'année dernière par rapport à 2016. D'après la fédération italienne de la métallurgie, 150'722 voitures sont sorties des chaînes de production, contre 93'117 en 2016.

2017 - Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio Verde
Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio

Cependant, l'état-major du constructeur italien visait un score un poil meilleur. Sergio Marchionne, le PDG du groupe FCA, avait en effet indiqué en avril qu'il voulait vendre 170'000 voitures en 2017. Le patron italien avait par la suite déclaré que les scores réalisés en Chine et aux États-Unis étaient un peu en deçà de ses espérances. Cela dit, les ventes d'Alfa Romeo ont quand même explosé au pays de l'Oncle Sam, passant de 516 unités en 2016 à 12'031 en 2017.

Vous aimerez aussi :

Pour ce qui est de l'Europe, nous savons que les ventes ont augmenté de 33% lors des onze premiers mois de l'année 2017, avec 79'963 immatriculations. En Chine, la marque italienne a subi de plein fouet une nouvelle réglementation commerciale plus rigide. Après un pic à 3331 ventes en juillet, elle est tombée à 497 ventes en décembre (et même 410 en novembre).

En dépit de ces petites contrariétés, Alfa Romeo peut être satisfait de son exercice 2017. Il lui reste maintenant à transformer l'essai en poursuivant le renouvellement de sa gamme.

Source : Automotive News

Lire aussi :

 

Galerie: Essai Alfa Romeo Giulia Veloce (2017)