Une personnalité et des machines singulières

Le recordman de la vitesse en vélo-fusée, un engin avec lequel il s'était rendu célèbre, s'est tué à son guidon ce matin. En effet, François Gissy a été victime d'un accident lors d'un entraînement avec sa machine. Il en a perdu le contrôle peu avant 8h ce matin, sur l'ancienne base militaire de Munchhouse en Alsace.

Lire aussi:

Les secours ont été appelés pour un accident impliquant ce chauffeur de bus de 35 ans sur l'ancien terrain militaire. Une fois arrivés sur place, les secours n'ont pu, hélas, que constater son décès. Les premières informations font état d'une perte de contrôle de son appareil qui l'ont mené à percuter un monticule de terre.

 

Galerie: François Gissy et sa fusée roulante

François Gissy avait étonné avec son vélo-fusée, qu'il avait fait grimper à 333 km/h en 2013 sur le circuit de Castellet, ridiculisant au passage une Ferrari F430 au départ arrêté. Il avait ensuite remis ça plus récemment en présentant un tricycle entièrement propulsé… à l'eau de pluie ! Une eau sous pression qui, combinée au faible poids de l'appareil, permettait à Gissy d'effectuer le 0 à 100 km/h en une demi-seconde !

Lire aussi:

François Gissy était tout de même bien préparé pour cela puisqu'il avait appris au fil du temps à maîtriser ses engins, qu'il a développés sur de nombreuses années, en s'adaptant régulièrement aux contraintes de ceux-ci. Par exemple, il encaissait plus de 5G au départ sur son tricycle, ce qui représente une force encaissée comparable à celle supportée par un pilote de F1.