Ne sont-ils pas mignons comme tout ?

Le spécialiste de la livraison UPS va tester des fourgons électriques fournis par la société britannique Arrival. Cette flotte pilote, qui comportera 35 véhicules, sera déployée dans les villes de Londres et de Paris. Les premiers exemplaires devraient être mis en service avant la fin de l'année.

UPS et Arrival, qui travaillent sur ce projet depuis 2016, expliquent que la plateforme est modulaire, ce qui permet d'envisager différentes longueurs. D'allure sympathique, leur petit fourgon électrique est capable de parcourir environ 240 km une fois les batteries rechargées. Il est équipé de nombreuses aides à la conduite et dispose d'un affichage embarqué présenté comme "ultrasophistiqué". Le pare-brise panoramique assurera une visibilité optimale au conducteur, ce qui a son importance pour un véhicule à vocation urbaine.

Vous aimerez aussi :

"Cette initiative aidera UPS à atteindre les objectifs de réduction globale des émissions de carbone que la société s’est fixé pour ses installations et ses flottes", a déclaré Peter Harris, directeur du développement durable d’UPS Europe.

À l'heure actuelle, la société américaine possède 9000 véhicules fonctionnant à l’aide de motorisations "alternatives". Elle utilise par exemple 300 voitures électriques en Europe, et 700 modèles hybrides aux États-Unis. Elle a par ailleurs commandé trois eCanter – des camions électriques de taille moyenne mis au point par Daimler Trucks Fuso – et 125 semi-remorques Tesla. UPS espère aussi développer ses propres véhicules électriques avec l'aide du petit constructeur Workhorse, auquel on doit notamment le fourgon N-Gen.

Lire aussi :