La nouvelle génération verra finalement le jour en 2019.

Les ingénieurs d'Opel avaient commencé à développer la prochaine génération de Corsa avant que leur marque ne passe sous le giron de PSA, en mars 2017. Ils travaillaient sur une plate-forme du groupe General Motors ce qui, naturellement, n'a pas plu au nouveau propriétaire.

Désireux de ne pas verser de royalties, le groupe français a demandé à Opel de répartir de zéro, en se basant cette fois sur la plateforme CMP. Le constructeur allemand n'a pas eu d'autre choix que d'accepter. Il espère ne pas prendre trop de retard et vise maintenant un lancement en 2019, soit un an après ce qui avait été initialement prévu.

La Corsa "by PSA" aura donc été développée en deux années seulement. Michael Lohscheller, le PDG d'Opel/Vauxhall, assure toutefois que ce timing serré n'aura pas d'impact négatif sur le produit final. "Il est vrai que nous avions une voiture quasiment prête (lors du rachat, NDLR), et il vrai aussi que vous ne pouvez pas simplement étirer un design pour l'adapter à une nouvelle plateforme. Mais les équipes ont fait un travail fantastique en un temps record pour que la voiture soit prête dans les délais. Nous avons commencé à travailler sur le projet alors que le rachat d'Opel/Vauxhall était en train d'être finalisé et nous sommes tous très excités par la voiture", a-t-il expliqué à des journalistes anglais.

La production de la nouvelle Corsa débutera en 2019 dans l'usine espagnole de Saragosse. Un an après, Opel proposera une version 100% électrique fabriquée au même endroit.

Source : Autocar

Lire aussi :

 

Galerie: Opel Corsa Spy Photos