La division sportive de Hyundai est ambitieuse... mais aussi pragmatique.

Le département N de Hyundai a pour mission de concocter des voitures sportives capables de rivaliser avec les références japonaises ou européennes du moment. Récemment, il s'est attaqué à l'i30, et aussi au Veloster, qui n'est malheureusement plus commercialisé en Europe. Il va bien entendu poursuivre son offensive, avec par exemple l'i30 N Fastback et aussi peut-être un Kona du même tonneau. Mais aura-t-il un jour l'audace de lancer son propre modèle, comme l'a fait AMG par exemple ? De récentes déclarations de son directeur laissent penser que ce n'est pas impossible...

Hyundai i30 N accessoires

Dans un entretien accordé à Top Gear, Albert Biermann – jadis à la tête de la branche M de BMW – a loué l'attitude des dirigeants de Hyundai. "Mon degré de liberté est bien plus important ici qu'il ne l'était chez BMW. Maintenant, les badges M se retrouvent partout dans la gamme BMW, mais quand j'étais là-bas, je devais me battre comme un fou pour chaque voiture. Ici, je suis plus que bienvenu pour faire tout ce que je pense pertinent", a-t-il expliqué aux journalistes. Par l'odeur du scoop alléché, ceux-ci ont embrayé en demandant si, dans ces conditions, le lancement d'un modèle N spécifique était envisageable. "Oui, nous avons travaillé là-dessus" a admis l'Allemand. "Nous travaillons toujours sur cette voiture, nous essayons différentes choses. Peut-être qu'un jour nous aurons une telle voiture. Il n'y a pas encore de décision, mais cela pourrait arriver".

Cela étant, il est encore un peu tôt pour envisager sérieusement l'arrivée d'un modèle spécifique. En effet, comme l'explique Albert Biermann, Hyundai n'est pas encore suffisamment reconnu dans le monde des sportives pour s'autoriser ce genre d'audace.

Source : Top Gear

Lire aussi :