Un moteur qui délivrerait 265 ch.

À l'occasion du Festival de Goodwood, Toyota a fait rouler sa nouvelle Supra en public pour la première fois. La marque japonaise a aussi indiqué à cette occasion que sa nouveauté serait une propulsion animée par un six-cylindres en ligne. C'était attendu, mais une confirmation officielle vaut toujours mieux que des projections, aussi sérieuses soient-elles. 

À ce stade, il nous reste évidemment beaucoup de choses à apprendre. La puissance du six-cylindres par exemple, mais aussi le détail de la gamme, avec à ce sujet une grande interrogation : y aura-t-il d'autres moteurs au programme ? A priori, la réponse est oui, Toyota devrait également proposer son modèle en quatre-cylindres. Cette hypothèse, évoquée depuis des mois, est semble-t-il corroborée par de nouvelles informations non officielles certes, mais a priori solides.

Toyota Supra A90 at Goodwood
Toyota Supra A90 at Goodwood

S'appuyant sur des documents provenant de ZF, spécialiste allemand des boîtes de vitesses qui devrait fournir celle de la Supra, des journalistes affirment qu'un quatre-cylindres 2,0 litres de 265 ch sera bien de la partie, et ajoutent même qu'il sera fourni par BMW. Selon eux, l'information a été confirmée par Testsuya Tada, l'ingénieur en chef de la Supra A90.

Les mêmes documents indiquent aussi que le six-cylindres cubera à 3000 cm3, et qu'il délivrera 340 ch. Aussi, ils montreraient que la BMW Z4, cousine technique de la sportive japonaise, reprend les deux moteurs de la Supra dans des configurations similaires (donc quatre-cylindres de 265 ch et six-cylindres de 340 ch). Mais en plus, la sportive allemande bénéficierait d'un autre quatre-cylindres de 184 ch, et surtout d'une variante du six en ligne précité poussée à 381 ch.

Source : Road & Track

Lire aussi: