Réduction de cylindrée en perspective pour Ferrari ?

Quand on évoque Ferrari, on pense immédiatement à de nobles mécaniques telles qu'un douze cylindres en V ou bien, plus modestement, un "petit" V8. La marque italienne n'a cependant pas toujours étrenné de grosses cylindrées sous le capot de ses autos. En effet, dans les années 50, Ferrari avait déjà eu recours à un quatre cylindres avec la 750 Monza, un modèle équipé d'un moteur de 3,0 litres de cylindrée et développant 260 chevaux. Depuis ce temps, le plus modeste des moteurs était un V6 qui équipait la Ferrari Dino.

Lire aussi :

Mais le vent pourrait une nouvelle fois tourner. En effet, Ferrari a déposé auprès du bureau européen des marques et brevets le schéma expliqué d'un moteur quatre cylindres suralimenté et électrifié. Oui, ça fait beaucoup à avaler pour un fan de la marque, mais Ferrari travaille bien sur un moteur plus modeste. Techniquement, ce bloc a l'air intéressant et surtout inédit dans sa conception. Une turbine est installée dans le circuit d'échappement, celle-ci est entraînée par les gaz expulsés et fournit de l'énergie à un générateur électrique. De l'autre côté, un compresseur alimenté par un moteur électrique est installé au sein de l'admission.

Pour les performances, nous ne doutons de rien puisque les quatre cylindres peuvent aujourd'hui s'avérer plus performants que certains six cylindres. En revanche, qu'en est-il de la sonorité ? Cette disposition permet, selon Ferrari, de moduler le son de l'échappement en jouant sur la vitesse de rotation de la turbine. Toujours selon la marque italienne, les possibilités sont bien plus nombreuses qu'avec de simples clapets. Reste à savoir quelle voiture pourrait être équipée d'une telle mécanique. Une Ferrari à quatre cylindres paraît bien peu probable aujourd'hui, même pour le retour éventuel de la Dino qui serait aujourd'hui toujours en pourparlers. Ce moteur pourrait aussi faire les affaires de Maserati ou bien d'Alfa Romeo, deux constructeurs qui peuvent parfois piocher dans la banque d'organes de Maranello pour leurs sportives.