La guerre économique entre les deux puissances mondiales n'arrangent pas tout le monde.

Le bras de fer entre les États-Unis et la Chine se poursuit. La situation ne semble pas s'améliorer, et le gouvernement chinois a annoncé que les véhicules importés à partir des États-Unis seront assujettis à une taxe douanière de 40 %. Cela ne fait pas les affaires des constructeurs, qui doivent composer avec cette situation et trouver des solutions pour écouler leur stock en Chine

La plupart d'entre eux fabriquent des véhicules directement en Chine, mais les usines ne sont pour l'instant pas capables de produire autant de véhicules que nécessaires. C'est le cas de BMW, qui est obligé d'importer en Chine ses SUV produits aux USA, dans son usine située à Spartanburg, en Caroline du Sud.

Lire aussi:

Le constructeur est donc contraint de ne plus importer ses SUV assemblés aux États-Unis, mais il semble avoir trouvé une meilleure solution pour échapper à la taxe qui le menace. En effet, le constructeur à l'hélice va tout simplement produire ses SUV en Thaïlande ! BMW construit déjà entre 10'000 et 20'000 X5 dans son usine thaïlandaise, et qui sont destinés au marché chinois. Mais les chaînes de montage vont mettre le pied au plancher, afin d'accélérer la cadence et de produire toujours plus de véhicules pour le plus grand marché automobile au monde (la Chine).

Pour rappel, l'usine BMW en Thaïlande est située dans la province de Rayong, au sud de Bangkok.

Les photos du nouveau BMW X5

Galerie: BMW X5 (2018)